Reference : Massivement histologique : entre continuité et (r)évolution pédagogique. Lancement du...
Scientific congresses and symposiums : Poster
Life sciences : Multidisciplinary, general & others
http://hdl.handle.net/2268/209475
Massivement histologique : entre continuité et (r)évolution pédagogique. Lancement du premier Massive Open Online Course (MOOC) sur des travaux pratiques en Histologie à destination de nos étudiants mais aussi du grand public.
French
Multon, Sylvie mailto [Université de Liège > Département des sciences biomédicales et précliniques > Histologie >]
Pesesse, Laurence mailto [Université de Liège > Département des sciences biomédicales et précliniques > Histologie >]
Weatherspoon, Alodie mailto [Université de Liège > Département des sciences biomédicales et précliniques > Histologie >]
Florquin, Sandra mailto [Université de Liège > Département des sciences biomédicales et précliniques > Histologie >]
Van de Poël, Jean-François mailto [Université de Liège > > IFRES >]
Martin, Pierre mailto [Université de Liège > > IFRES >]
Vincke, Grégoire mailto [Université de Liège > > IFRES : Pédagogie de l'Enseignement supérieur >]
Verpoorten, Dominique mailto [Université de Liège > > IFRES : Pédagogie de l'Enseignement supérieur >]
Quatresooz, Pascale mailto [Université de Liège > Département des sciences biomédicales et précliniques > Histologie >]
Bonnet, Pierre mailto [Université de Liège > Département des sciences biomédicales et précliniques > Anatomie humaine systématique >]
Defaweux, Valérie mailto [Université de Liège > Département des sciences biomédicales et précliniques > Histologie >]
Mar-2017
Yes
No
International
99ème congrès annuel des Morphologistes
9 au 11 mars 2017
Reims
France
[en] Histologie ; MOOC ; Pédagogie
[en] L’acronyme anglophone MOOC désigne les « Massive Open Online Courses » que l’on pourrait traduire par « formation en ligne massive ouverte à tous ». Nés aux États-Unis avec un programme sur l’intelligence artificielle dispensé par l’université de Stanford, ces cours en ligne accessibles gratuitement font miroiter la possibilité d’une démocratisation maximale des savoirs. A ce titre, les MOOC bénéficient des innovations issues du Web 2.0 : ils tirent le meilleur de la rencontre entre les nouveaux usages induits par les réseaux sociaux et les apports de la pédagogique active.

Ces cinq dernières années, nous avons dispensé les travaux pratiques en Histologie aux premières années d’étude de la faculté de Médecine de l’Université de Liège par une méthodologie hybride alliant les bénéfices d’un enseignement à distance et ceux de séances menées en face-à-face (Multon et al., 2015). Notre dispositif d’auto-apprentissage invite chaque année plus de 500 étudiants à parcourir plusieurs coupes d’organes digitalisées afin de découvrir les structures histologiques pointées par des balises interactives pour chaque grande famille de tissus.

La mise en ligne d’un MOOC dédié aux travaux pratiques d’Histologie s’inscrit dans une suite logique de nos activités avec une volonté de donner accès à nos ressources numériques à un public plus large.

« Découvrir les tissus fondamentaux du corps humain en explorant par vous même des lames histologiques au microscope », tel est le programme de notre MOOC intitulé « Introduction à l’histologie, exploration des tissus du corps humain ». Celui-ci a débuté en février 2017 et est hébergé sur la plate-forme FUN encadrée par le ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche du ministère français (https://www.fun-mooc.fr/courses/ulg/108001/session01/about).

Ce MOOC s’adresse à un public large : aux étudiants ou futurs étudiants dans le domaine médical, paramédical ou scientifique, aux enseignants, chercheurs, professionnels dans le secteur de la santé, décideurs dans le domaine de l’éducation ou de la santé ou simplement aux curieux désireux de comprendre à partir de quoi le corps humain est construit. Deux parcours pédagogiques permettant d’approfondir différemment la matière sont proposés pour correspondre au mieux aux objectifs ou motivations de chacun. Au travers de vidéos explicatives contenant des dessins réalisés sous vos yeux et des liens avec l’anatomie suivie d’activités interactives telles que la manipulation d’un microscope virtuel, de nombreux quiz et d’activités réalisées avec les pairs, les participants seront capables de reconnaître les différents types de cellules et tous les éléments qui les entourent afin de comprendre comment ils s’organisent entre eux pour former des tissus aux fonctions spécifiques.

Une recherche est actuellement en cours sur l’étude des traces d’activités des participants au MOOC en fonction du parcours pédagogique choisi afin d’évaluer notamment l’impact des différentes composantes de l’expérience d’apprentissage.
ULg
http://hdl.handle.net/2268/209475
La présentation de ce poster a été appuyée par une brève présentation orale en amphithéâtre.

File(s) associated to this reference

Fulltext file(s):

FileCommentaryVersionSizeAccess
Open access
MultonMOOCHisto.docxAuthor preprint142.58 kBView/Open

Bookmark and Share SFX Query

All documents in ORBi are protected by a user license.