Reference : Faire preuve de réflexion éthique pour poser un acte professionnel : une compétence t...
Scientific congresses and symposiums : Poster
Social & behavioral sciences, psychology : Education & instruction
http://hdl.handle.net/2268/201647
Faire preuve de réflexion éthique pour poser un acte professionnel : une compétence transversale développée tout au long du Master en logopédie
French
Martinez Perez, Trecy mailto [Université de Liège > > Service administratif de la Fac. (FPLSE) >]
Leclercq, Anne-Lise mailto [Université de Liège > Département de Logopédie > Logopédie clinique >]
Leroy, Sandrine mailto [Université de Liège > Département de Logopédie > Logopédie clinique >]
Grevesse, Pascale mailto [Université de Liège > Département de Logopédie > Logopédie clinique >]
Blavier, Adelaïde mailto [Université de Liège > Département de Psychologie > Psycho-traumatisme >]
Morsomme, Dominique mailto [Université de Liège > Département de Logopédie > Logopédie des troubles de la voix >]
Maillart, Christelle mailto [Université de Liège > Département de Logopédie > Logopédie clinique >]
2016
No
International
29e Congrès de l'Association Internationale de Pédagogie Universitaire
du 5 au 9 juin 2016
Lausanne
Suisse
[fr] Le code éthique de la profession constitue un point de départ pour guider les actes mais le professionnel de la santé doit régulièrement aller au-delà de celui-ci et faire preuve de réflexion pour analyser les situations complexes au niveau moral qui peuvent survenir (Purtilo & Doherty., 2011). L’équipe enseignante du Master en Logopédie de l’Université de Liège (Belgique) a souhaité travailler cette compétence transversale chez les étudiants au cours des cinq années du Master en Logopédie à travers plusieurs dispositifs d’apprentissage complémentaires.
Tout d’abord, au cours du Bachelier, l’étudiant est amené à découvrir le code éthique et déontologique de la profession, à identifier les principes de ce code dans une situation professionnelle ciblée puis dans une variété de situations professionnelles. Ensuite, au cours du Master, l’étudiant est amené à inclure une réflexion éthique dans les actes qu’il pose durant ses stages sur le terrain (en contexte monodisciplinaire puis en contexte multidisciplinaire), à discuter des principes dans un contexte d’intervision/supervision avec d’autres étudiants et un tuteur (pour un dispositif similaire en Sciences infirmières, voir Blomberg & Bisholt, 2015) et, finalement, à susciter une réflexion critique chez ses pairs sur une question éthique et déontologique. Ces dispositifs d’apprentissage et leur complémentarité, ainsi que les perspectives d’évaluation seront développés dans le poster.
Professionals ; Students
http://hdl.handle.net/2268/201647

File(s) associated to this reference

Fulltext file(s):

FileCommentaryVersionSizeAccess
Open access
Poster_AIPU_2016.pdfPublisher postprint75.95 kBView/Open

Bookmark and Share SFX Query

All documents in ORBi are protected by a user license.