Reference : Les locataires de Babel : l’identité à l’épreuve du plurilinguisme
Scientific congresses and symposiums : Paper published in a book
Arts & humanities : Languages & linguistics
http://hdl.handle.net/2268/215132
Les locataires de Babel : l’identité à l’épreuve du plurilinguisme
French
Meunier, Deborah mailto [Université de Liège - ULiège > > Unité de linguistique appliquée >]
Defays, Jean-Marc mailto [Université de Liège - ULiège > Département de langues et littératures romanes > Didactique et méth. du français langue étrangère et seconde >]
In press
Actes du Congrès RFS. Identités, conflits et interventions sociolinguistiques
Lambert-Lucas
Yes
International
Lyon
Congrès international du Réseau Francophone de Sociolinguistique. Identités, conflits et interventions sociolinguistiques
du 14 juin 2017 au 16 juin 2017
Université Paul-Valéry Montpellier 3
Montpellier
France
[en] L’apprentissage des langues et des cultures étrangères (si tant est que l’on puisse parler d’apprentissage dans ce second cas ?) est soumis à de nouvelles configurations politiques, économiques et sociales, en faveur de certaines conceptions du plurilinguisme et de l’interculturalité, comme d’une citoyenneté européenne ou mondiale. De nouveaux cadres s’imposent et ne sont pas sans poser problèmes aux apprenants, ni questions aux enseignants, comme à toute personne préoccupée par l’avenir de la diversité des langues et des cultures, et surtout des femmes et des hommes qui les parlent et les vivent. L’enseignement/apprentissage linguistique et culturel affecte inévitablement l’identité de chacun, ses rapports aux autres, aux groupes, comme à soi-même. On ne fait pas l’économie de cette dimension, des opportunités comme des conflits que représente cette identité, quand on prétend apprendre et enseigner ces langues et cultures étrangères uniquement pour des raisons pratiques, professionnelles et instrumentales. Pourtant, depuis que cet enseignement ne vise plus l’épanouissement des apprenants, mais leur employabilité et leur intégration, les discussions concernant les objectifs, les méthodes et les évaluations qui conditionnent actuellement l’enseignement-apprentissage des langues et des cultures portent davantage sur leur efficacité individuelle à court terme que sur leur pertinence sociétale à long terme. À partir de notre expérience d’enseignants, de nos enquêtes auprès des apprenants, des récents débats sur la finalité de cet enseignement, d’analyses de ressources pédagogiques significatives actuellement sur le marché, nous proposons quelques observations et réflexions critiques sur le profil et le parcours de cette génération d’apprenants en langues et cultures étrangères à qui l’on promet un accès rapide et facile à une mondialisation harmonieuse.
Researchers
http://hdl.handle.net/2268/215132

File(s) associated to this reference

Fulltext file(s):

FileCommentaryVersionSizeAccess
Restricted access
Defays_Meunier_RFS.pdfAuthor preprint144.44 kBRequest copy

Bookmark and Share SFX Query

All documents in ORBi are protected by a user license.