Reference : Impact physiologique et pathologique du stress oxydant chez le cheval
Scientific journals : Article
Life sciences : Veterinary medicine & animal health
http://hdl.handle.net/2268/6737
Impact physiologique et pathologique du stress oxydant chez le cheval
French
[en] Physiological and pathological impact of oxidative stress in the equine species
De Moffarts, Brieuc [Université de Liège - ULiège > > > > > >]
Kirschvink, Nathalie [> > > >]
Pincemail, Joël mailto [Centre Hospitalier Universitaire de Liège - CHU > > Chirurgie cardio-vasculaire >]
Lekeux, Pierre mailto [Université de Liège - ULiège > Département de sciences fonctionnelles > Physiologie >]
2005
Annales de Médecine Vétérinaire
Annales Medecine Veterinaire
149
1
1-9
Yes (verified by ORBi)
International
0003-4118
1781-3875
Liege
Belgique
[en] Oxidative stress has become of increasing interest in research and in equine and human medicine. If the pro-oxidant burden overwhelms the endogenous antioxidant defence of the organism, the arising imbalance between pro- and antioxidants is defined as oxidative stress. Different pathways might increase the generation of reactive oxygen species ( ROS) and results in oxidative stress. In physiological conditions, like during moderated exercise, the balance between ROS production and antioxidants allows to maintain an optimal organic function. In the light of the potentially deleterious role of excessive ROS production and the evidence that exercise-induced oxidative stress occurs in horses, the assessment of the antioxidant status should be considered in sport horses. Recent researches indicate that oxidative stress may play a role in physiopathology of several pathological syndromes in horses. Therefore, with classical treatment, the controlled administration of antioxidants appears interesting for the modulation of these processes, as well as in sport horses during intense exercise period.
[fr] Le stress oxydant est de plus en plus étudié tant dans le domaine de la recherche qu’en médecine humaine et équine. Il a été défini comme un déséquilibre prononcé entre les éléments antioxydants et oxydants en faveur de ces derniers et de leurs effets potentiellement néfastes. Les origines du stress oxydant sont multiples et résultent d’une formation de formes réactives de l’oxygène (FRO) au sein de l’organisme. En condition physiologique, comme par exemple au cours d’un exercice réalisé de façon modérée, l’équilibre entre la production des FRO et les systèmes de défenses antioxydantes permet le maintien d’une fonction organique optimale. Mais à la lumière du rôle potentiellement délétère que peut induire une production excessive de FRO et du fait que le stress oxydant induit par l’exercice existe chez le cheval, la prise en compte du stress oxydant chez le cheval de sport n’est plus à négliger. De plus, des recherches récentes suggèrent que le stress oxydant intervient dans la physiopathologie ou dans la genèse de certaines entités pathologiques chez le cheval et pourrait être partiellement associé à un déficit d’apports d’éléments antioxydants. Dès lors, en appui au traitement classique, l’administration contrôlée d’antioxydants semble être justifiée au cours de ces phénomènes, ou chez le cheval de sport au cours d’une période d’exercice intense.
Fonds pour la formation à la Recherche dans l'Industrie et dans l'Agriculture (Communauté française de Belgique) - FRIA
Researchers ; Professionals ; Students
http://hdl.handle.net/2268/6737

File(s) associated to this reference

Fulltext file(s):

FileCommentaryVersionSizeAccess
Open access
DeMoffartB_AnnMedVet_2005.pdfDemander un tiré à partPublisher postprint234.42 kBView/Open

Bookmark and Share SFX Query

All documents in ORBi are protected by a user license.