Unpublished conference/Abstract (Scientific congresses and symposiums)
Épidémiologie clinique et caractérisation moléculaire d’isolats de Cryptococcus spp. infectant les PVVIH à Kinshasa, RDC
Zono, Bive; SACHELI, Rosalie; Situakibanza, Hippolyte et al.
2021Journées scientifiques PNLS
 

Files


Full Text
JMS_ Cryptococcose2.pdf
Author postprint (2.34 MB)
Download

All documents in ORBi are protected by a user license.

Send to



Details



Keywords :
Cryptococcus spp; diversité d’espèces; séquençage ITS; MALDI-TOF MS; typage par séquençage multilocus; personnes vivant avec le VIH; cryptococcose neuro-méningée; Kinshasa; RDC
Abstract :
[fr] Contexte Au cours de l’infection à VIH, la cryptococcose neuro-méningée (CNM) représente l’une des infections opportunistes ayant une morbi-mortalité la plus élevée. L’identification des espèces de cryptocoques en cause est d’une grande importance dans la surveillance épidémiologique et une condition de succès thérapeutique. Objectifs La présente étude s'est concentrée sur la caractérisation moléculaire d’isolats de Cryptococcus spp. obtenus auprès de personnes vivant avec le VIH (PVVIH) à Kinshasa (RDC), et a examiné l’association possible entre les facteurs de gravité de la CNM et les profils de typage des séquences multilocus (MLST) de Cryptococcus neoformans. Méthodes Le liquide céphalo-spinal (LCS) a été collecté auprès de PVVIH présentant un syndrome méningé, et cultivé sur milieu de Sabouraud (dextrose agar). Les isolats ont été caractérisés par PCR multiplex de sérotypage, MALDI-TOF MS, séquençage de la région ITS et analyse MLST des séquences extraites des données de séquençage de nouvelle génération (NGS). Les facteurs de gravité de la CNM, tels que l'hypoglycorrhachie (<50mg/dL), la pression d'ouverture du LCR très élevée (>30 cm d'eau), et l'issue péjorative des patients ont été comparés en fonction des séquences type (ST) du MLST. Résultats Vingt-trois des 29 isolats de Cryptococcus spp. ont été identifiés comme étant de sérotype A par PCR multiplexe de sérotypage (79,3% ; 95% IC : 65,5-93,1), alors que six (20,7% ; 95% IC : 6,9-34,5) n'étaient pas sérotypables à l’aide de cette technique. Tous les 29 isolats ont été identifiés par séquençage ITS comme suit : Cryptococcus neoformans (79,3%), Cryptococcus curvatus (17,2%), et Cryptococcus laurentii (3,5%). Les 23 isolats de C. neoformans ont tous été identifiés comme étant de type moléculaire (MT) VNI en utilisant le schéma consensuel du groupe Cryptococcus neoformans/C. gattii MLST ISHAM, incluant sept ST différentes : ST93 (n=15), ST5 (n=2), ST53 (n=1), ST31 (n=1), ST4 (n=1), ST69 (n=1), et une nouvelle ST identifié pour la première fois dans le présent travail et assignée comme ST659 (n=2). Parmi les facteurs de gravité de la CNM considérés dans cette étude, seule l'issue péjorative de patients était associée aux infections causées par les ST minoritaires (87,5%, p=0,02) (ST53, ST31, ST5, ST4, ST659 et ST69). Conclusions L'analyse moléculaire des isolats de Cryptococcus spp. a montré une grande diversité d'espèces et une hétérogénéité génétique au sein du seul type moléculaire identifié, VNI. En outre, les infections dues à des ST minoritaires ont été associées à une issue plus péjorative que celles dues à la principale ST (ST93). Recommandations Les présents résultats devront inciter le Programme de Lutte contre le Sida ainsi que les prestataires de soins à, effectivement intégrer dans le cadre de la prise en charge de routine, la possibilité d'une telle diversité d'espèces de cryptocoques et d'une telle hétérogénéité de Cryptococcus neoformans au sein d'une même population et la nécessité d'une caractérisation moléculaire plus avancée des souches pour la surveillance épidémiologique et clinique. En effet, les profils biologique et clinique, y compris la sensibilité aux antifongiques et les résultats d’analyses microbiologiques de routine, varie d'une espèce à l'autre et même d'une séquence type à l'autre.
Research center :
CIRM - Centre Interdisciplinaire de Recherche sur le Médicament - ULiège
Disciplines :
Immunology & infectious disease
Laboratory medicine & medical technology
Public health, health care sciences & services
Author, co-author :
Zono, Bive  ;  Université de Liège - ULiège > Unités de recherche interfacultaires > Centre Interdisciplinaire de Recherche sur le Médicament (CIRM) ; Université de Kinshasa > Sciences de base > Biologie Moléculaire
SACHELI, Rosalie  ;  Université de Liège - ULiège > Département des sciences biomédicales et précliniques > Bactériologie, mycologie, parasitologie, virologie et microbiologie
Situakibanza, Hippolyte;  Université de Kinshasa > Médecine interne > Maladies infectieuses/Maladies tropicales
Kabututu, Pius;  Université de Kinshasa > Sciences de base > Biologie Moléculaire
MOUTSCHEN, Michel  ;  Université de Liège - ULiège > Département des sciences cliniques > Immunopathologie - Maladies infectieuses et médecine interne générale
Mvumbi, Georges;  Université de Kinshasa > Sciences de base > Biologie Moléculaire
HAYETTE, Marie-Pierre ;  Université de Liège - ULiège > Unités de recherche interfacultaires > Centre Interdisciplinaire de Recherche sur le Médicament (CIRM)
Language :
French
Title :
Épidémiologie clinique et caractérisation moléculaire d’isolats de Cryptococcus spp. infectant les PVVIH à Kinshasa, RDC
Alternative titles :
[en] Clinical epidemiology and molecular characterisation of Cryptococcus spp. isolates infecting PLHIV in Kinshasa, DRC
Publication date :
10 December 2021
Number of pages :
14
Event name :
Journées scientifiques PNLS
Event organizer :
Programme national de lutte contre le SIDA/RDC
Event place :
Kinshasa, Congo - Kinshasa
Event date :
9 - 10/12 2021
Development Goals :
3. Good health and well-being
Name of the research project :
Cryptococcose chez les personnes vivant avec le VIH à Kinshasa : contribution à l'étude épidémiologique et moléculaire
Funders :
ARES CCD - Académie de Recherche et d'Enseignement Supérieur. Coopération au Développement [BE]
Funding number :
COOP-CONV-18-004, AI ARES UNIKIN)
Available on ORBi :
since 12 August 2022

Statistics


Number of views
67 (1 by ULiège)
Number of downloads
24 (0 by ULiège)

Bibliography


Similar publications



Contact ORBi