Unpublished conference/Abstract (Scientific congresses and symposiums)
Cryptococcose en République démocratique du Congo, de 1953 à 2021 : Une revue systématique et méta-analyse
Zono, Bive; SITUAKIBANZA, Hippolyte; BEPOUKA, Ben et al.
2021Journées scientifiques PNLS
 

Files


Full Text
JMS_ Cryptococcose1.pdf
Author postprint (2.13 MB)
Download

All documents in ORBi are protected by a user license.

Send to



Details



Keywords :
Cryptococcus spp.; cryptococcose; revue systématique; méta-analyse; RDC; fardeau
Abstract :
[fr] Contexte La cryptococcose est l’une des infections opportunistes les plus courantes et les plus incriminées dans la morbidité et mortalité associées à l'infection par le VIH. Dans sa forme neuro-méningée, la cryptococcose est responsable de 15% de décès au cours du VIH dans le monde. Elle est principalement causée par le complexe d’espèces Cryptococcus neoformans/ C. gattii. En République démocratique du Congo (RDC), l'infection par le VIH reste un problème menaçant, ce, dans un environnement de santé publique fragile et précaire. Objectifs La présente revue systématique examine les aspects cliniques et biologiques de la cryptococcose en RDC, et en estime le fardeau dans la population séropositive immunodéprimée à haut risque d’infections opportunistes. Méthodes En utilisant les directives PRISMA (Preferred Reporting Items for Systematic Reviews and Meta-Analysis), nous avons recherché dans les bases de données en ligne et dans la littérature grise des publications disponibles sur la cryptococcose et Cryptococcus spp. en RDC. Les études ont été considérées sans aucune restriction linguistique et une méta-analyse a été réalisée pour estimer les données regroupées et les intervalles de confiance correspondants (IC) à 95%. Le fardeau de la cryptococcose neuro-méningée (CNM) a ensuite été estimé sur la base de (1) la prévalence moyenne de la CNM dans la population à VIH et (2) du nombre d’adultes vivant avec le VIH en RDC tel qu’estimé par ONUSIDA en 2020, tout en ne considérant que la population à haut risque. Bien que les personnes vivant avec le VIH (PVVIH) considérées dans la présente étude soient celles qui connaissent leur statut VIH, les critères de haut risque appliqués ici sont : le taux de CD4 < 200 cellules/µL, l'absence du traitement antirétroviral (ARV), l'échec du traitement ARV et la perte de vue dans le suivi. Résultats Au total, 30 articles de recherche ont été inclus dans la présente revue. Ils ont globalement inclus 1.018 patients atteints de cryptococcose, dont 80,8% avec une forme neuro-méningée et majoritairement immunodéprimés par le VIH/SIDA (97,6%). La prévalence moyenne de la CNM a été estimée à 9,63% (IC 95% : [5,99 - 14,07]), infectant principalement des patients de sexe féminin (51,7%), mariés (52%) et d'un âge médian de 35 (28 - 41) ans. Le taux médian de CD4 des patients était de 161 (98-499) cellules/µL et le procédé diagnostique le plus utilisé était la coloration directe à l'encre de Chine (264 sur 357). Plus d'un patient sur deux (52,7%) sont décédés parmi les patients traités. Le traitement de la cryptococcose a consisté principalement en une monothérapie au fluconazole (80,6 %). Par ailleurs, nous estimons qu'environ 9.265 (IC 95 % : 5.763 – 13.537) PVVIH ont été atteintes de CNM en 2020, parmi lesquelles 4.883 (IC 95 % : 3.037 – 7.134) seraient décédées la même année. Dans l’ensemble, en RDC, 74 isolats de Cryptococcus spp. ont été isolés et caractérisés, dont 82,4% de Cryptococcus neoformans, exclusivement de sérotype A et de types moléculaires VNI et VNII ; et 17,6% de Cryptococcus gattii, exclusivement de sérotype B et de type moléculaire VGI. Il est par ailleurs est noté que la plupart de ces types moléculaires ont également été isolés dans les pays voisins de la RDC. Conclusions Au fil des années, en RDC, la cryptococcose est restée fréquente avec un taux de mortalité inacceptablement élevé. En 2020, le nombre de PVVIH infectées et décédées de suite de la cryptococcose démontre son lourd fardeau chez les PVVIH congolaises. Recommandations Il est donc important d'améliorer la lutte contre le VIH-Sida en implémentant, effectivement, la stratégie test and treat et en encourageant le dépistage volontaire, notamment par les populations-clés. La mise en place d'un programme national de lutte contre les mycoses peut soutenir ces efforts
Research center :
CIRM - Centre Interdisciplinaire de Recherche sur le Médicament - ULiège
Disciplines :
Immunology & infectious disease
Public health, health care sciences & services
Author, co-author :
Zono, Bive  ;  Université de Liège - ULiège > Unités de recherche interfacultaires > Centre Interdisciplinaire de Recherche sur le Médicament (CIRM)
SITUAKIBANZA, Hippolyte;  Université de Kinshasa > Médecine interne > Maladies infectieuses/Médecine Tropicale
BEPOUKA, Ben;  Université de Kinshasa > Médecine interne > Maladies infectieuses
Yambayamba, Marc;  Université de Kinshasa > Ecole de santé publique > Epidémiologie et biostatistiques
TSHIMANGA, Tshimy;  Institut Supérieur des Techniques Médicales > Département de Biologie Médicale
MUHANDWA, Dacquin;  Université de Kinshasa > Sciences de base > Biologie Moléculaire
HAYETTE, Marie-Pierre ;  Université de Liège - ULiège > Unités de recherche interfacultaires > Centre Interdisciplinaire de Recherche sur le Médicament (CIRM)
Mvumbi, Georges;  Université de Kinshasa > Sciences de base > Biologie Moléculaire
Language :
French
Title :
Cryptococcose en République démocratique du Congo, de 1953 à 2021 : Une revue systématique et méta-analyse
Alternative titles :
[en] Cryptococcosis in the Democratic Republic of Congo from 1953 to 2021: A systematic review and meta-analysis
Publication date :
10 December 2021
Number of pages :
15
Event name :
Journées scientifiques PNLS
Event organizer :
Programme national de lutte contre le SIDA
Event place :
Kinshasa, Congo - Kinshasa
Event date :
9 - 10/12 2021
Development Goals :
3. Good health and well-being
Name of the research project :
Cryptococcose chez les personnes vivant avec le VIH à Kinshasa : contribution à l'étude épidémiologique et moléculaire
Funders :
ARES CCD - Académie de Recherche et d'Enseignement Supérieur. Coopération au Développement [BE]
Funding number :
COOP-CONV-18-004, AI ARES UNIKIN)
Available on ORBi :
since 12 August 2022

Statistics


Number of views
87 (3 by ULiège)
Number of downloads
99 (0 by ULiège)

Bibliography


Similar publications



Contact ORBi