Reference : Jouer à travers l'autre : jeu "secondaire", jeu par procuration et médiation du plais...
Scientific congresses and symposiums : Unpublished conference/Abstract
Arts & humanities : Multidisciplinary, general & others
http://hdl.handle.net/2268/223638
Jouer à travers l'autre : jeu "secondaire", jeu par procuration et médiation du plaisir ludique
French
Delbouille, Julie mailto [Université de Liège - ULiège > Département médias, culture et communication > Médiation esthétique et théories de la réception >]
18-May-2018
Yes
International
Journée d'étude "Appropriation, pratiques et usages : en/jeux"
18 mai 2018
Université du Québec à Montréal
Montréal
Canada
[fr] jeu vidéo ; jeu secondaire ; jeu par procuration
[en] video game ; secondary player ; newman
[fr] Les différentes interprétations du cadre ludique par les joueurs donnent naissance à de multiples usages, parmi lesquels celui du « jeu secondaire ». Ce concept postule l’existence d’un joueur « primaire » et d’un joueur « secondaire », ce dernier étant défini par Newman (2002 : 3-4) « comme engagé dans l’action sans cependant exercer un contrôle direct par le biais de l’interface », Cette pratique du « regarder/jouer » se décline sous différentes formes, de la coopération en présentiel où l’un des joueurs endosse le rôle de « copilote », au plaisir ludique que procure le visionnage de certains détournements du jeu (tels que le let’s play ou le speedrun ; voir Barnabé, 2017). Plus encore, un même joueur alterne régulièrement entre ces deux postures au cours d’une session de jeu (lors du passage d’une séquence d’action à une cinématique, par exemple). Loin de cantonner le joueur à un simple rôle d’observation, ces pratiques témoignent d’un certain degré d’engagement dans le jeu : elles constituent de facto une autre modalité du « jouer » — modalité dont les contours restent encore à définir. Cette communication se propose donc d’aborder ces pratiques en revenant, d’une part, sur les liens qu’elles entretiennent avec les définitions traditionnelles du jeu et du plaisir ludique, et en explorant, d’autre part, les multiples formes que peut prendre le jeu « à travers l’autre ».
Laboratoire d'Etude sur les Médias et la Médiation - LEMME
F.R.S.-FNRS - Fonds de la Recherche Scientifique
Researchers ; Students
http://hdl.handle.net/2268/223638

File(s) associated to this reference

Fulltext file(s):

FileCommentaryVersionSizeAccess
Open access
Jeu secondaire.pdfAuthor preprint1.63 MBView/Open

Bookmark and Share SFX Query

All documents in ORBi are protected by a user license.