Reference : Etude du profil psychologique de femmes victimes de violences conjugales au moyen du ...
Dissertations and theses : Master's dissertation
Law, criminology & political science : Criminology
http://hdl.handle.net/2268/222450
Etude du profil psychologique de femmes victimes de violences conjugales au moyen du "Temperament and Character inventory" de Cloninger
French
El Guendi, Sarah mailto [Université de Liège - ULiège > Département des sciences sociales > Criminologie >]
1-Sep-2016
Université de Liège, ​Liège, ​​Belgique
Master en Criminologie
73
PAPART, Patrick mailto
Eloy, Noémie mailto
Quertemont, Etienne mailto
[fr] Violences conjugales ; Personnalité ; Cloninger
[fr] La violence conjugale constitue sans aucun doute la forme la plus courante de violence subie au sein de la famille. Il s’agit d’un phénomène complexe qui peut être étudié sous différents angles. Se plaçant dans une position scientifique, le premier volet de l’étude vise à recueillir les dimensions tempéramentales et caractérielles d’un échantillon de femmes victimes de violences conjugales. L’objectif consiste à déterminer si leurs attitudes, opinions, intérêts ou autres sentiments personnels se distinguent d’une population féminine belge de référence. Autrement dit, cette recherche analyse comment les traits de personnalité peuvent participer au maintien et au renforcement du processus de la violence.

Notre question de recherche est la suivante: « Les femmes victimes de violences au sein du couple présentent-elles un ou des traits de personnalité qui les distinguent des femmes non-victimes de violences conjugales ? ».

Dans un second temps, l’étude s’intéressera aux caractéristiques sociodémographiques propres à chaque participante dont le profil personnel est inconnu. Ce deuxième volet de recherche permettra de recueillir des informations descriptives générales de l’échantillon étudié.

La population étudiée a été sélectionnée par méthode d’échantillonnage non probabiliste de volontaires associée à un échantillonnage par critère en lien avec les caractéristiques requises pour la réalisation de l’étude.

Pour la présente étude, nous avons utilisé deux questionnaires: le Temperament and Character Inventory (TCI) de Cloninger et un questionnaire sociodémographique.
Pour conclure, les résultats montrent qu’il n’existe pas de profil psychologique «type» de femmes victimes de violences conjugales. Néanmoins, les victimes de notre échantillon présentent un certain nombre de traits de personnalité qui les distinguent sensiblement de la population féminine belge générale. Cela a été mis en évidence par le Temperament and Character Inventory de Cloninger. Des recherches ultérieures sur un échantillon plus large et plus hétérogène doivent être menées pour confirmer les résultats de notre étude.
Researchers ; Students
http://hdl.handle.net/2268/222450

File(s) associated to this reference

Fulltext file(s):

FileCommentaryVersionSizeAccess
Open access
Le profil psychologique des femmes victimes de violences conjugales-MEMOIRE SARAH EL GUENDI.pdfPublisher postprint3.52 MBView/Open

Additional material(s):

File Commentary Size Access
Open access
Le profil psychologique des femmes victimes de violences conjugales-SARAH EL GUENDI.ppt.pdf2.29 MBView/Open

Bookmark and Share SFX Query

All documents in ORBi are protected by a user license.