Reference : L’ostéochondrite disséquante
Scientific journals : Article
Human health sciences : Orthopedics, rehabilitation & sports medicine
http://hdl.handle.net/2268/221388
L’ostéochondrite disséquante
French
[en] Osteochondritis dissecans
Maillard, Bérengère [> >]
Delvaux, François mailto [Université de Liège - ULiège > Département des sciences de la motricité > Médecine physique, réadaptation et traumatologie du sport >]
Croisier, Jean-Louis mailto [Université de Liège - ULiège > Département des sciences de la motricité > Kinésithérapie générale et réadaptation >]
DESPRECHINS, Brigitte mailto [Centre Hospitalier Universitaire de Liège - CHU > > Service médical de radiodiagnostic >]
FERRARA, Marie-Antoinette [Centre Hospitalier Universitaire de Liège - CHU > > Service médical de radiodiagnostic >]
SIMONI, Paolo mailto [Centre Hospitalier Universitaire de Liège - CHU > Département de Physique Médicale > Département de Physique Médicale >]
Kaux, Jean-François mailto [Université de Liège - ULiège > Département des sciences de la motricité > Médecine physique, réadaptation et traumatologie du sport >]
Mar-2018
Journal de Traumatologie du Sport
Masson
35
1
25-39
Yes
International
0762-915X
Paris
Belgium
[fr] Ostéochondrite disséquante ; Sport ; Iconographie ; Isocinétisme ; Réathlétisation
[en] Osteochondritis dissecans ; Sport ; Iconography ; Isocinetism ; Reathletisation
[fr] L’ostéochondrite disséquante est une nécrose de l’os sous-chondral et du cartilage sus-jacent. Dans les stades avancés, un fragment peut se détacher et se retrouver libre dans l’articulation, responsable alors de blocages. Cette pathologie touche davantage les adolescents, surtout de sexe masculin ; une notion d’activité physique intense est souvent retrouvée. L’articulation la plus concernée est le genou, notamment le condyle fémoral interne. Les symptômes (douleurs, blocages) et signes cliniques (œdème, crépitations) s’aggravent lors des sollicitations. La prise en charge débute par un examen clinique exhaustif ; s’en suit le bilan iconographique (radiographies standard, IRM). Le traitement sera adapté à chaque patient. Les modalités conservatrices priment généralement sur les techniques chirurgicales. Ces dernières sont parfois inévitables. La rééducation est essentielle et doit être parfaitement menée afin d’éviter toute impotence fonctionnelle résiduelle. Dans ce cadre, nous suggérons la réalisation d’un test isocinétique permettant de personnaliser la prise en charge et d’adapter la rééducation aux besoins de chacun. Le suivi à long terme est indispensable pour surveiller et prévenir les lésions arthrosiques.
[en] Osteochondritis dissecans is a necrosis of the subchondral bone and the overlying cartilage. In the advanced stages, a fragment can detache and can be found free in intra-articular, responsible for blockages. This pathology affects adolescents, especially men; a notion of intense physical activity is often found. The most interested joint is the knee, especially the medial femoral condyle. Symptoms (pain, blockages) and clinicals signs (edema, crepitations) worsen during physical activity. The treatment begins with an exhaustive clinical examination, follows the iconographic assessment (standard radiographs, MRI), conservatives treatments generally predominate surgicals techniques. But, these last are sometimes inevitables. Rehabilitation is essential in order to avoid residual functional impotence. In this context, we propose the use of an isokinetic test, which makes it possible to personalize the management and adaptation of the rehabilitation to the needs of each one. The long term follow-up is essential to monitor and prevent osteoarthritis.
http://hdl.handle.net/2268/221388
10.1016/j.jts.2017.12.006

File(s) associated to this reference

Fulltext file(s):

FileCommentaryVersionSizeAccess
Restricted access
1-s2.0-S0762915X17301183-main.pdfPublisher postprint2.9 MBRequest copy

Bookmark and Share SFX Query

All documents in ORBi are protected by a user license.