Reference : L’idéologie « modernisatrice » et la profession d’avocat : vers plus d’efficience po...
Scientific congresses and symposiums : Unpublished conference/Abstract
Social & behavioral sciences, psychology : Sociology & social sciences
http://hdl.handle.net/2268/219887
L’idéologie « modernisatrice » et la profession d’avocat : vers plus d’efficience pour la Justice belge ?
French
Dubois, Christophe mailto [Université de Liège - ULiège > Département des sciences sociales > Socio. proc. de gouv. et de digi. des orga. et des marchés >]
Mansvelt, Valérie mailto [Université de Liège - ULiège > Département des sciences sociales > Département des sciences sociales >]
Jun-2018
Yes
XVIème colloque de l’AICLF
11 janvier 2018
Association internationale des criminologues de langue française
Lausanne
[fr] Idéologie modernisatrice ; Avocat ; Justice
[fr] Alors que de nombreux auteurs soulignent la crise actuelle de la profession d’avocat et la nécessité concomitante qu’elle rencontre de se redéfinir (Karpik, 2003 ; Wickers & Jamin, 2010 ; Susskind, 2017), cette communication vise d’abord à rendre compte de la contribution des avocats au processus de « modernisation » de la Justice en situant leurs initiatives dans un paysage plus large de réformes politiques du monde judiciaire belge et européen. Il s’agira ensuite d’appréhender les controverses soulevées par ce processus de « modernisation » de la Justice, de la profession d’avocat et du marché des services juridiques, ainsi que de l’idéologie qui la sous-tend.
Centre des recherches et d'interventions sociologiques
http://hdl.handle.net/2268/219887

File(s) associated to this reference

Fulltext file(s):

FileCommentaryVersionSizeAccess
Restricted access
AICLF_2018_Avocats_PDF.docxAuthor preprint134.36 kBRequest copy

Bookmark and Share SFX Query

All documents in ORBi are protected by a user license.