Reference : DROIT ET GÉOGRAPHIE LA QUESTION DE L’(INTER)DÉPENDANCE ÉPISTÉMOLOGIQUE
Scientific journals : Article
Law, criminology & political science : Multidisciplinary, general & others
http://hdl.handle.net/2268/214497
DROIT ET GÉOGRAPHIE LA QUESTION DE L’(INTER)DÉPENDANCE ÉPISTÉMOLOGIQUE
French
[en] Law and geography: the question of epistemological (inter)dependence
Paksy, Máté mailto [Université de Liège - ULiège > Département de droit > Droit commercial >]
2017
Géographie et Cultures
Harmattan
100
Penser l'espace
No
1165-0354
Paris
France
[en] science juridique ; épistémologie ; geographie
[en] Dans la présente étude, le lecteur va trouver une tentative d’exposer
quelques aspects croisés de l’épistémologie juridique et géographique en se
focalisant sur deux concepts turbulents du point de vue de l’interprétation : celui
des territoires prétendument inhabités (terra nullius) et son contraire, celui du
processus de déterritorialisation. Selon la conclusion, en dernier ressort, c’est la
politique qui doit lier ces deux épistémologies proposant un aspect critique pour la
recherche. Les deux concepts – même regardés sous l’angle des épistémologies
juridique et géographique – restent incontestablement politiques. D’une part, car
la terra nullius met en question la transférabilité de l’idéologie libérale occidentale
aux autres cultures. D’autre part, parce que la déterritorialisation n’est pas
simplement une technique juridique élaborée contre les revendications des
minorités ethniques nationales pour avoir un territoire propre pour leur autonomie
territoriale, mais un mouvement plus profond, ciblant les catégories élémentaires
épistémiques bien segmentées, pour utiliser la terminologie de Deleuze et Guattari.
http://hdl.handle.net/2268/214497

File(s) associated to this reference

Fulltext file(s):

FileCommentaryVersionSizeAccess
Open access
PM GeoCultDraft.pdfAuthor preprint343.29 kBView/Open

Bookmark and Share SFX Query

All documents in ORBi are protected by a user license.