Reference : Le triangle didactique dans les préparations des stagiaires
Parts of books : Contribution to collective works
Arts & humanities : Multidisciplinary, general & others
http://hdl.handle.net/2268/208323
Le triangle didactique dans les préparations des stagiaires
French
Scheepers, Caroline mailto [Université de Liège > Département de langues et littératures romanes > Didactique du français langue première >]
In press
Le français au siècle du numérique : enseignement et apprentissage?
André, Julie
Bertrand, Olivier
Schaffner, Isabelle
Polytechnique
Yes
Paris
France
[fr] formation des enseignants ; planification des apprentissages ; triangle didactique
[fr] La présente contribution prend en compte un volumineux corpus de fiches de préparations écrites rédigées par nos étudiants dans le cadre de leurs stages les préparant à devenir instituteurs du primaire. Ces fiches seront envisagées sous l’angle du triangle didactique (Houssaye, 1988-2014). Autrement dit, nous tâcherons d’examiner comment se déclinent dans ces traces sémiotiques spécifiques ces trois dimensions que sont l’élève, le savoir et l’enseignant. Quelle place est réservée à l’élève ? Est-il bien présent dans les préparations ou est-il fantomatique ? Comment est-il nommé, désigné ? Ses réponses attendues sont-elles énoncées ? Les obstacles sur lesquels il pourrait buter sont-ils précisés ? Les activités sont-elles manifestement adaptées à lui ? Savons-nous ce que l’élève est invité à faire, avec qui, comment, pour quoi, pendant combien de temps, au moyen de quels outils ? Quelle place est faite, ou non, à la différenciation des apprentissages ? S’agissant du savoir, comment s’incarne-t-il dans les préparations, que l’on prenne en compte les savoirs supposés maitrisés par le stagiaire et ceux que l’élève est censé s’approprier au fil de la séquence d’apprentissage ? Sont-ils formalisés et, dans l’affirmative, de quelle manière ? Enfin, comment le stagiaire se projette-t-il lui-même dans le dispositif didactique qu’il planifie ? Se désigne-t-il à la première ou à la troisième personne du singulier ? Les propos qu’il projette de tenir sont-ils rédigés en style direct ou indirect ? Que savons-nous de ce qu’il prévoit de faire, de dire ? Autant de questions que nous appliquerons à notre corpus. L’approche sera d’abord descriptive, puis normative.
Researchers ; Professionals
http://hdl.handle.net/2268/208323

File(s) associated to this reference

Fulltext file(s):

FileCommentaryVersionSizeAccess
Restricted access
Le triangle didactique dans les préparations des stagiaires.pdfPublisher postprint1.06 MBRequest copy

Bookmark and Share SFX Query

All documents in ORBi are protected by a user license.