Reference : Prescription de l’action directe dirigée contre l’assureur et incidences de l’interve...
Scientific journals : Article
Case briefs/Comments on statutes or statutory instruments
Law, criminology & political science : Criminal law & procedure
http://hdl.handle.net/2268/203813
Prescription de l’action directe dirigée contre l’assureur et incidences de l’intervention du juge répressif
French
Michiels, Olivier mailto [Université de Liège > Département de droit > Droit pénal et procédure pénale >]
2016
Revue Générale des Assurances et des Responsabilités
De Boeck & Larcier
2016/8
15319
Yes
National
1376-3512
Bruxelles
Belgium
[fr] Procédure pénale ; Assurance ; Intervention ; Action directe ; Prescription
[fr] Le droit des assurances s’invite régulièrement devant les juridictions répressives. Même si ces dernières ne sont pas le lieu pour trancher les principales questions que soulève la matière, le juge pénal est parfois amené à se pencher directement sur certaines de ces questions. Par ailleurs, la décision qu’il prendra est susceptible d’avoir une incidence sur le calcul de la prescription de l’action que la partie lésée pourrait devoir diligenter devant le juge civil contre l’assureur en responsabilité.

C’est tout particulièrement deux points forts ciblés que la note aborde. Le premier porte sur l’incidence que de la constitution de partie civile peut avoir sur le délai de prescription de l’action directe de la victime. Le second s’attache à la défense que l’assureur en responsabilité peut opposer à la partie lésée devant les juridictions pénales
Researchers ; Professionals ; Students
http://hdl.handle.net/2268/203813

File(s) associated to this reference

Fulltext file(s):

FileCommentaryVersionSizeAccess
Restricted access
rgar - assurance.pdfPublisher postprint296.5 kBRequest copy

Bookmark and Share SFX Query

All documents in ORBi are protected by a user license.