Reference : Impact du nombre d’alternatives lors d’une tâche de reconnaissance à choix-forcé sur ...
Scientific congresses and symposiums : Poster
Social & behavioral sciences, psychology : Theoretical & cognitive psychology
http://hdl.handle.net/2268/201949
Impact du nombre d’alternatives lors d’une tâche de reconnaissance à choix-forcé sur les processus de reconnaissance dans le vieillissement normal
French
Simon, Jessica mailto [Université de Liège > Département de Psychologie > Département de Psychologie >]
Gilsoul, Jessica mailto [Université de Liège - ULiège > > > Master sc. psycho., fin. spéc. neurosc. cog. (ex 2e master)]
Bastin, Christine mailto [Université de Liège > Département des sciences cliniques > Neuroimagerie des troubles de la mémoire et révalid. cogn. >]
19-Sep-2016
Yes
No
International
Journées d'Etude Du Vieillissement Cognitif
19 et 20 septembre 2016
Bordeaux
France
[en] Reconnaissance ; Recollection ; Familiarité ; Choix forcé ; Vieillissement
[en] Les tâches de reconnaissance à choix forcé sont classiquement utilisées pour évaluer la mémoire de reconnaissance. Cependant, aucune étude n’a spécifiquement investigué l’impact du nombre d’alternatives sur les performances mnésiques des participants âgés. Nous voulons déterminer, d’une part, si le nombre d’alternatives proposées - deux ou trois – et d’autre part, si le degré de similarité entre la cible et ses leurres ont un impact sur les stratégies de récupération mises en place au cours de la tâche. Pour ce faire, nous avons recruté 20 participants jeunes et 20 participants âgés. Lors de la tâche de reconnaissance, nous leur avons demandé de choisir, parmi deux ou trois photographies de visages, celui qui a été présenté précédemment. Certains couples cibles-leurres étaient plus similaires que d’autres (partage de 60% de caractéristiques communes, contre 40%). Pour chaque item sélectionné, les participants devaient expliquer ce qui a guidé leur choix. Les premières analyses (ANOVA à mesures répétées 2 (groupes) x 2 (alternatives) x 2 (similarité) sur les deux dernières mesures, p<0,05) montrent que les performances entre les groupes sont équivalentes pour la tâche de reconnaissance à deux alternatives. A l’inverse, nous avons observé que les participants jeunes avaient significativement de meilleures performances que les âgés dans la tâche de reconnaissance à trois alternatives. Les profils mnésiques des participants seront étudiés à la lumière des modèles à deux processus de la reconnaissance. Nous faisons l’hypothèse d’un recours plus fréquent à la recollection chez les jeunes dans la tâche de reconnaissance à trois alternatives (vs deux alternatives), alors que le choix de l’item se ferait chez les âgés, en comparant directement les degrés de familiarité associés à chaque item et en sélectionnant le plus familier (Norman & O’Reilly, 2003).
GIGA - CRC In Vivo Imaging
Fonds de la Recherche Scientifique (Communauté française de Belgique) - F.R.S.-FNRS
Researchers
http://hdl.handle.net/2268/201949

There is no file associated with this reference.

Bookmark and Share SFX Query

All documents in ORBi are protected by a user license.