Reference : Relative positioning with Galileo E5 AltBOC code measurements
Dissertations and theses : Master's dissertation
Physical, chemical, mathematical & earth Sciences : Earth sciences & physical geography
http://hdl.handle.net/2268/194720
Relative positioning with Galileo E5 AltBOC code measurements
English
[fr] Positionnement relatif sur base des mesures de code du signal Galileo E5 AltBOC
Deprez, Cécile mailto [Université de Liège > Département de géographie > Unité de Géomatique - Géodésie et GNSS >]
9-Sep-2015
Université de Liège, ​Liège, ​​Belgique
Master en Sciences Géographiques, orientation géomatique et géométrologie, à finalité spécialisée
113 + 3
Warnant, René mailto
Billen, Roland mailto
Demoulin, Alain mailto
[en] GNSS ; Galileo ; GPS ; Geodesy ; E5 AltBOC ; Positioning ; Signal ; Relative positioning ; Double difference
[fr] Positionnement ; Positionnement relatif ; Géodésie ; Codes
[fr] Depuis une dizaine d’années, l’Europe développe son propre système de positionnement par satellites (ou Global Navigation Satellites System (GNSS) en anglais), connu sous le nom de Galileo.

À la pointe de la technologie, les horloges atomiques embarquées à bord de ses satellites ainsi que les signaux transmis par ces derniers sont extrêmement prometteurs dans beaucoup de domaines. Bien que toujours en phase de test à l’heure actuelle, ce système a déjà conduit à de premières mesures, notamment en matière de positionnement.

Parmi ces nouvelles technologies, un signal en particulier semble très prometteur : Galileo E5, aussi appelé Galileo E5a+b ou encore Galileo E5 AltBOC. Ce signal permet d’effectuer des mesures de code et de phase plus précises. Il est également moins sensible au multi-trajet. Grâce à ses caractéristiques innovantes, Galileo E5 devrait permettre d’estimer des positions avec une précision supérieure à tous les autres signaux utilisés aujourd’hui.

Une étude comparative des positions estimées avec les systèmes GPS (américain) et Galileo (européen) sur leurs différentes fréquences émises (GPS L1, GPS L2, GPS L5 pour GPS et Galileo E1, Galileo E5a, Galileo E5b et Galileo E5 AltBOC pour Galileo) a été menée dans ce mémoire.

Pour ce faire, une combinaison d’observations appelée double différence (DD) est utilisée sous différentes configurations (ligne de base nulle (ZB), courte (SB) et moyenne (MB)) de récepteurs GNSS. Les récepteurs utilisés appartiennent à l’Université de Liège (2 récepteurs Trimble NetR9, 1 récepteur Septentrio XS et un récepteur Septentrio X4).

Il ressort de cette étude que Galileo E5 AltBOC présente les observations les plus précises (en ZB, toutes sources d’erreurs éliminées). L’analyse démontre également qu’une précision de l’ordre de quelques décimètres sur la position à déterminer peut être atteinte avec les codes transmis par le signal Galileo E5, et ce jusqu’à 25 kilomètres de distance.
http://hdl.handle.net/2268/194720

File(s) associated to this reference

Fulltext file(s):

FileCommentaryVersionSizeAccess
Open access
CecileDeprezMasterThesis.pdfAuthor preprint3.69 MBView/Open

Additional material(s):

File Commentary Size Access
Open access
CecileDeprezPowerPointMasterThesis.pptx1.75 MBView/Open

Bookmark and Share SFX Query

All documents in ORBi are protected by a user license.