Reference : Validation de la méthodologie de délimitation des zones à risques développée dans le ...
Reports : Internal report
Life sciences : Environmental sciences & ecology
Engineering, computing & technology : Computer science
http://hdl.handle.net/2268/185130
Validation de la méthodologie de délimitation des zones à risques développée dans le cadre Sevex
French
Ronday, François [Université de Liège > Département d'astrophys., géophysique et océanographie (AGO) > Département d'astrophys., géophysique et océanographie (AGO) >]
Bourouag, Mohamed mailto [Université de Liège - ULiège > Centre Environnement > > >]
Dzisiak, Jean-Pol [Université de Liège - ULiège > Centre Environnement > > >]
Everbecq, Etienne mailto [Université de Liège > > Aquapôle >]
May-1995
Ministère de la Région Wallonne
18 + annexes
[en] La directive européenne 82/501, dite "directive SEVESO" portant sur la prévention des risques d'accidents technologiques majeurs de certaines activités industrielles présente deux aspects principaux :

1° une analyse de sûreté;

2° la délimitation des zones à risque, où des procédures d'urgence doivent être mise en place.

Le projet SEVEX (Seveso Expert System) est un projet commun de trois institutions universitaires (Université de Liège, Université Catholique de Louvain et Faculté Polytechnique de Mons) réalisé en collaboration avec la Région Wallonne et, dans sa phase finale, avec la société SOLVAY, qui a pour but d'utiliser les méthodes scientifiques pour évaluer les risques d'accidents majeurs. Le projet a également reçu un support important de la part d'IBM.

La méthodologie développée consiste à définir des scénarios d'accidents majeurs, et à réaliser une simulation numérique (grâce à l'ordinateur) des effets des accidents majeurs.

Les différents points du travail comportent :
1° à partir de l'analyse de risques et de sécurité, définition de scénarios d'accidents majeurs possibles;
2° simulation numérique de conséquences de ces accidents sur l'environnement;
3° détermination des zones géographiques susceptibles d'être affectées et des populations éventuellement concernées.

Le transport de contaminants toxiques par l'atmosphère est réalisé à l'aide d'un modèle de dispersion atmosphérique tri-dimensionnel non stationnaire incluant l'influence du relief, ce qui impose l'emploi de calculateurs suffisamment puissants.

Les simulations sont réalisées "à froid" pour différentes conditions météorologiques et différents scénarios d'accidents. Les résultats sont stockés sur disque pour fournir, industrie par industrie, un catalogue des accidents possibles et de leurs conséquences potentielles.

Ce rapport présente les actions réalisées pour la validation de la méthodologie de délimitation des zones à risques développée dans le cadre du projet
Ministère de la Région Wallonne ; IBM
Ministère de la Région Wallonne
Researchers ; Professionals
http://hdl.handle.net/2268/185130

File(s) associated to this reference

Fulltext file(s):

FileCommentaryVersionSizeAccess
Private access
1995_Sexex_Rap_Validation.pdfAuthor preprint1.36 MBRequest copy

Bookmark and Share SFX Query

All documents in ORBi are protected by a user license.