Reference : Renforcement structurel de la capacité de gestion des ressources en eau pour l'agricu...
Reports : Expert report
Life sciences : Environmental sciences & ecology
http://hdl.handle.net/2268/172889
Renforcement structurel de la capacité de gestion des ressources en eau pour l'agriculture dans le bassin du Kou (Burkina Faso): Rapport Technique 2 (2007-2008)
French
Wellens, Joost mailto [Université de Liège - ULiège > DER Sc. et gest. de l'environnement (Arlon Campus Environ.) > DER Sc. et gest. de l'environnement (Arlon Campus Environ.) >]
Tychon, Bernard mailto [Université de Liège - ULiège > DER Sc. et gest. de l'environnement (Arlon Campus Environ.) > Eau, Environnement, Développement >]
Traore, Farid mailto [Université de Liège - ULiège > Département Eau Environnement Développement > > >]
Derouane, Johan [Ministère de la Région Wallonne > > > >]
Diallo, Mamadou [Observatoire de l'Eau - Burkina Faso > > > >]
Dakoure, Denis [Observatoire de l'Eau - Burkina Faso > > > >]
Compaore, Nestor [Observatoire de l'Eau - Burkina Faso > > > >]
Yacouba, Hamma [2iE > > > >]
Ye, Doulifouhan [Direction Région de l'Agriculture et de la Sécurité Alimentaire des Hauts-Bassins > > > >]
Depez, Francis [APEFE > > > >]
2008
[en] Le bassin du Kou, situé dans le sud-ouest du Burkina Faso, est depuis quelques décennies le théâtre de différentes formes de conflits liés à toute une série de problèmes que l’on rencontre généralement dans des zones irriguées. Dans le bassin du Kou, les aménagements hydroagricoles recensés couvrent une superficie totale de près de 3.200 ha. Il s’agit pour l’essentiel de périmètres privés formant la ceinture maraîchère, horticole et fruitière de Bobo-Dioulasso et d’un grand périmètre de 1.200 ha réalisé par l’Etat à Bama et spécialisé dans la production du riz. Outre l’abondance en eau liée à la présence de sources importantes, d’une nappe phréatique facilement exploitable, d’un cours d’eau pérenne et un hivernage à caractère sub-humide, la plupart des utilisateurs d’eau se retrouvent régulièrement en pénurie d’eau à cause d’une augmentation de la population et d’une intensification de l’agriculture irriguée. Ceci conduit les gestionnaires du bassin à rechercher des outils de contrôle et de suivi.
http://hdl.handle.net/2268/172889

File(s) associated to this reference

Fulltext file(s):

FileCommentaryVersionSizeAccess
Open access
rapport technique 07-08.pdfPublisher postprint7.45 MBView/Open

Bookmark and Share SFX Query

All documents in ORBi are protected by a user license.