Reference : Appropriation et vulgarisation d'outils d'aide à la décision dans la co-gestion du pé...
Reports : Expert report
Life sciences : Environmental sciences & ecology
http://hdl.handle.net/2268/172883
Appropriation et vulgarisation d'outils d'aide à la décision dans la co-gestion du périmètre irrigué de la Vallée du Kou (sud-ouest du Burkina Faso)
French
Wellens, Joost mailto [Université de Liège - ULiège > DER Sc. et gest. de l'environnement (Arlon Campus Environ.) > DER Sc. et gest. de l'environnement (Arlon Campus Environ.) >]
Nitcheu, Martial [Observatoire de l'Eau - Burkina Faso > > > >]
Diallo, Mamadou [Observatoire de l'Eau - Burkina Faso > > > >]
Midekor, Akoly [Observatoire de l'Eau - Burkina Faso > > > >]
Sawadogo, Brehima [Observatoire de l'Eau - Burkina Faso > > > >]
Diakite, Mamadou [Direction Régionale de l'Agriculture et de la Sécurité Alimentaire des Hauts-Bassins > > > >]
Tychon, Bernard mailto [Université de Liège - ULiège > DER Sc. et gest. de l'environnement (Arlon Campus Environ.) > Eau, Environnement, Développement >]
2010
[fr] approches intégrés en techniques ; distribution d'eau ; gestion durable ; aide à décision ; SIMIS ; participatif
[en] association ; agriculture ; irrigation
[en] Dans le cadre d’un programme national de sécurité alimentaire datant des années 60, un périmètre rizicole irrigué de 1.200 ha, appelé la Vallée du Kou, a été établi dans le Sud-ouest du Burkina Faso (Bama). Long temps conjointement géré par l’Etat et toute une série d’agences d’aide au développement, tout appui s’est brutalement arrêté en 1993 laissant les agriculteurs à peine préparé pour assumer la relève de la gestion. Le résultat : un ancien beau périmètre succombe dans un théâtre typique de gestion anarchique. Différentes structures de coopératives ont tenté depuis, de gérer leur petite part du périmètre passant outre aux règles et sans aucun respect pour leurs voisins. Les travaux de maintenance avaient disparu, les récoltes étaient en baisses et l’eau disponible ne satisfaisaient plus aux besoins laissant presque un quart des champs en jachères. Observant l’état de plus en plus dégradé du périmètre et conscient de leurs faibles capacités de gestion, l’Union des Coopératives Rizicole de Bama (UCRB) s’est finalement adressée à un opérateur externe (AEDE), expérimenté dans le domaine de l’eau et de l’agriculture, pour obtenir un appui. Cette assistance est déployée à
deux niveaux. Premièrement, l’installation d’un conseiller permanent en irrigation sur le périmètre intervenant comme appui technique auprès des agriculteurs et chargé d’établir un inventaire technique et objectif sur l’état du périmètre et de sa gestion. Deuxièmement, des études plus techniques ont été établies afin de quantifier les problèmes de gestion et de proposer des solutions en termes d’occupations des parcelles et de distribution d’eau
plus durables. Ceci a notamment nécessité la mise en place et l’application de l’outil de gestion de périmètre irrigué SIMIS. A travers les différentes étapes, des réunions participatives ont été organisées au niveau de l’union des coopératives ainsi qu’au niveau des différentes coopératives. Les producteurs ont été écoutés, et des plans et solutions proposés et discutés. Si nécessaire, des compromis étaient cherchés et représentés pour approbation. Quelques mois seulement après la mise en place de cet appui-conseil, une augmentation de l’occupation des parcelles dans le périmètre a été constatée et une distribution en eau plus équitable enregistrée. Côté producteurs, une satisfaction générale a été notée et ils souhaitent à présent s’engager davantage dans cette gestion externe du périmètre. D’autres périmètres ont également manifesté leur intérêt.
http://hdl.handle.net/2268/172883

File(s) associated to this reference

Fulltext file(s):

FileCommentaryVersionSizeAccess
Open access
SIMIS_vulgarisation.pdfPublisher postprint393.97 kBView/Open

Bookmark and Share SFX Query

All documents in ORBi are protected by a user license.