Reference : Des indices de la perception du temps à son implication dans le quotidien. L’évolutio...
Scientific congresses and symposiums : Unpublished conference/Abstract
Human health sciences : Psychiatry
Human health sciences : Pediatrics
Social & behavioral sciences, psychology : Treatment & clinical psychology
http://hdl.handle.net/2268/168232
Des indices de la perception du temps à son implication dans le quotidien. L’évolution développementale de la perception de la durée.
French
[en] Markers of perception of time in its implication in everyday life. The development of the perception of duration.
SCHOLL, Jean-Marc mailto [Centre Hospitalier Universitaire de Liège - CHU > > Centre de référence de l'autisme >]
8-May-2014
Yes
International
AEPEA 7th European Congress
du 8 mai 2014 au 10 mai 2014
Association européenne de psychopathologie de l'enfant et de l'adolescent
Bruxelles
Belgium
[fr] Perception du temps ; Durée du temps ; Temps séquentiel ; Psychologie développementale ; Questionnaire parental ; Évolution développementale
[fr] Introduction
La perception du temps a un retentissement majeur dans la vie quotidienne. Son déficit altère la capacité de l’enfant à intégrer le temps à la corporéité de son être et de ses activités. Seule le temps séquentiel est généralement évalué. Il n’existe pas de repères sémiologiques de la durée du temps, ni d’outils pour l’évaluer. Son évolution développementale est inconnue.
Nous nous proposons d’évaluer la perception de la durée par des marqueurs sémiologiques en milieu écologique dans une population générale d’enfants et une population d’enfants avec une psychopathologie.
Méthode
Un questionnaire parental a été créé pour observer la perception du temps et appliqué dans 2 populations d'enfants de 2,5 à 12 ans : 827 enfants en population générale et 297 enfants consultant des Services de Santé Mentale (population transnosographique). Une régression logistique multinominale donne des courbes de percentiles (P5, P50, P95).
Résultats
Dans la population générale, la perception de la durée est progressivement acquise avec une pleine compétence à 9 ans. Le temps séquentiel est acquis à 4 ans.
Dans la population consultant en SSM, la moyenne de la perception de la durée est retardée de 18 mois et demeure faible à 13 ans.
Il n’y a pas de différences selon le sexe.
Discussion
La perception de la durée est une importante caractéristique développementale non prise en compte jusqu’à présent. Des enfants consultants en santé mentale ont un déficit de cette perception. Les marqueurs sémiologiques du questionnaire parental mis au point relèvent ces difficultés dans la vie quotidienne de l’enfant.

Mots-clés
Perception du temps ; durée du temps ; temps séquentiel ; psychologie développementale ; questionnaire parental
Recherche sémiologique dimensionnelle et développementale de la perception de la durée du temps
Researchers ; Professionals ; Students
http://hdl.handle.net/2268/168232

File(s) associated to this reference

Fulltext file(s):

FileCommentaryVersionSizeAccess
Open access
AEPEA (2014.05.08) Scholl J-M Duration perception Présentation PDF.ppsxDiaporama évolution développementale de la perception de la durée du temps de 2,5 à 13 ans - Scholl Jean-MarcAuthor postprint208.07 kBView/Open

Bookmark and Share SFX Query

All documents in ORBi are protected by a user license.