Reference : Confesseur du Prince : un profil singulier ? L’exemple de la cour espagnole de Bruxel...
Scientific congresses and symposiums : Unpublished conference/Abstract
Arts & humanities : History
http://hdl.handle.net/2268/147867
Confesseur du Prince : un profil singulier ? L’exemple de la cour espagnole de Bruxelles au XVIIe siècle.
French
Pirlet, Pierre-François mailto [Université de Liège - ULiège > Transitions/Dép.de rech.sur le M.Â. tardif & la 1è Modernité > Transitions/Dép.de rech.sur le M.Â. tardif & la 1è Modernité >]
In press
No
Yes
International
Les clergés de cour en Europe (fin XVe siècle - XVIIIe siècle). Service religieux et service politique dans les systèmes curiaux
24-26 janvier 2013
Colloque inter­na­tio­nal orga­nisé par l’uni­ver­sité François-Rabelais de Tours (CESR), l’Institut uni­ver­si­taire de France, le Centre de recher­che du châ­teau de Versailles et l’uni­ver­sité de Liège (Transitions).
Versailles
France
[fr] Au cœur de l'espace de la cour, le confesseur du Prince présente un profil singulier. La relation qu'il entretient avec son pénitent est unique : tenu à l'obéissance envers le souverain ou son représentant pour les aspects temporels, ce religieux a la faculté unique d'examiner, de conseiller et de juger la spiritualité du premier personnage de l'État. Attaché à la personne du Prince, les relations de cet ecclésiastique avec les autres courtisans ne peuvent être appréhendées au moyen d'une grille de lecture hiérarchisant les rapports sociaux : échappant à l'organisation laïque – mais pas protocolaire – de la cour et ne dépendant pas directement de la Chapelle royale, le confesseur bénéficie d'une autonomie relative. En outre, son pouvoir politique, en partie officiel grâce aux dignités et charges dont ce religieux est pourvu, est avant tout perçu comme une magistrature d'influence à la portée difficilement mesurable. Enfin, les obligations matérielles liées à l'appartenance de ce prélat à un ordre religieux achèvent de distinguer cet ecclésiastique des autres serviteurs princiers.
Cette communication visera à distinguer les particularités de la charge de confesseur princier au sein de la société de cour. L'étude portera particulièrement sur la cour de Bruxelles durant la première moitié du xviie siècle.
Transitions (Département de recherches sur le Moyen Âge tardif & la première Modernité) - Transitions
Researchers ; Professionals ; Students
http://hdl.handle.net/2268/147867

File(s) associated to this reference

Fulltext file(s):

FileCommentaryVersionSizeAccess
Open access
Confesseur princier, un cas singulier.pdfAuthor postprint77.71 kBView/Open

Additional material(s):

File Commentary Size Access
Open access
Versailles - Confesseur du Prince, profil singulier.pptx84.1 kBView/Open

Bookmark and Share SFX Query

All documents in ORBi are protected by a user license.