Reference : Etude des interactions entre l'entomofaune et un cadavre: approches biologique, compo...
Dissertations and theses : Doctoral thesis
Life sciences : Entomology & pest control
http://hdl.handle.net/2268/140720
Etude des interactions entre l'entomofaune et un cadavre: approches biologique, comportementale et chémo-écologique du coléoptère nécrophage, Thanatophilus sinuatus Fabricius (Col., Silphidae)
French
Dekeirsschieter, Jessica mailto [Université de Liège - ULiège > Sciences agronomiques > Entomologie fonctionnelle et évolutive >]
1-Feb-2013
Université de Lège-Gembloux Agro-Bio Tech, ​Gembloux, ​​Belgique
Docteur en Sciences Agronomiques et Ingénierie Biologique
284
Haubruge, Eric mailto
Lognay, Georges mailto
Francis, Frédéric mailto
Focant, Jean-François mailto
Verheggen, François mailto
Boxho, Philippe mailto
Mahy, Grégory mailto
Noël, Fabrice mailto
[fr] Entomologie forensique ; Silphidae ; écologie chimique ; Thanatophilus sinuatus ; Sciences forensiques ; Entomologie médico-légale
[en] COVs
[en] La décomposition d’un corps entraîne des changements physiques et biochimiques importants, le cadavre va émettre des odeurs attractives pour certaines espèces et d’autres moins attractives. Au sein des écosystèmes terrestres tempérés, les insectes sont généralement les principaux organismes qui colonisent un corps selon une séquence plus ou moins prédictive. Ces insectes nécrophages et/ou nécrophiles, principalement des Diptères et des Coléoptères, utilisent le micro-habitat créé par le cadavre comme un substrat nourricier, un site de reproduction, un refuge ou encore comme un territoire de chasse. L’objectif principal de cette thèse était de mieux connaitre l’écosystème cadavre et plus précisément les interactions cadavre-entomofaune sous l’angle novateur de l’écologie chimique. Cette approche pluridisciplinaire combine des études biologiques, électrophysiologiques (EAG), comportementales (olfactométrie) ainsi que des analyses de composés volatils par diverses méthodes analytiques ((TDS)-GC-MS, GCxGC-TOF-MS). Le cochon domestique, substitut couramment utilisé pour modéliser la décomposition humaine, a servi de modèle animal pour les études faunistiques de suivis postmortem et les études visant à caractériser la signature olfactive d’un cadavre au cours du processus de décomposition. L’«odeur de la mort» est constituée par un mélange de centaines de composés organiques volatils cadavériques (COVs) dont le profil qualitatif et quantitatif évoluent au cours du processus de décomposition. Les Coléoptères, acteurs importants de l’écosystème-cadavre, étaient jusqu’à présent délaissés par les entomologistes forensiques au profit des Diptères. Ce travail de recherche s’est intéressé à deux familles de Staphylinoidea: les Staphylinidae et les Silphidae. 62 espèces de Staphylinidae ont été recensées au sein de l’écosystème-cadavre. Une espèce de staphylin ressort nettement de ces études in situ: Creophilus maxillosus. Concernant les Silphidae, 9 espèces de Nicrophorinae et de Silphinae ont été recensées sur les carcasses de porc avec une nette prépondérance des Silphinae. Néanmoins, seul le taxon des Silphinae semble avoir un intérêt potentiel en entomologie forensique et plus particulièrement les Thanatophilus spp. et Necrodes littoralis. T. sinuatus a été choisi comme insecte modèle, son cycle de développement ainsi que celui de N. littoralis ont été étudiés en conditions contrôlées à deux températures constantes. Une approche chémo-écologique, combinant des études EAG et olfactométriques, a été réalisée sur T. sinuatus avec une sélection de molécules cadavériques. Ces essais ont mis en avant le rôle attractif du diméthyldisulfure (DMDS) sur T. sinuatus. Ce composé semble être un marqueur clé dans les processus de décomposition animale. Le p-crésol était quant à lui uniquement attractif pour les mâles de T. sinuatus. Ces découvertes améliorent notre compréhension de l’écosystème cadavre et plus particulièrement la communication chimique entre une espèce de Silphinae et un corps en décomposition. Cette recherche a également permis de mieux connaitre les populations de staphylins et de silphes que l’on retrouve au sein de l’écosystème cadavre.
Fonds pour la formation à la Recherche dans l'Industrie et dans l'Agriculture (Communauté française de Belgique) - FRIA
Researchers ; Professionals ; Students
http://hdl.handle.net/2268/140720

File(s) associated to this reference

Fulltext file(s):

FileCommentaryVersionSizeAccess
Open access
doctorat-J Dekeirsschieter.pdfAuthor postprint7.28 MBView/Open

Bookmark and Share SFX Query

All documents in ORBi are protected by a user license.