Reference : The impact of soil texture on the selection of nesting sites by the Malachite Kingfis...
Scientific journals : Article
Life sciences : Zoology
http://hdl.handle.net/2268/97541
The impact of soil texture on the selection of nesting sites by the Malachite Kingfisher (Alcedinidae: Alcedo cristata Pallas 1764)
English
Kisasa Kafutshi, Robert mailto [Université de Liège - ULiège > > > Doct. sc. (biol. orga. & écol. - Bologne)]
Aloni Komanda, Jules [Université de Kinshasa (RDCongo) > scinces de la terre > pédologie > >]
2011
Ostrich: Journal of African Ornithology
Taylor & Francis
82
3
243-246
No
International
0030-6525
1727-947X
Oxford
United Kingdom
[en] Malachite Kingfisher ; Habitat ; soils ; Alcedo cristata ; granulometry
[en] The first granulometrical analysis of soil samples from nesting banks of the Malachite Kingfisher Alcedo cristata is reported. In total 56 samples from the Kinshasa area were analysed. Three standardised particle size fractions were determined in all groups of samples (percentage of sand, clay and silt). Mean particle percentage of soil samples from banks occupied by Malachite Kingfishers averaged 10.8 ± 6.1 of silt, 11.6 ± 6.5 of clay and 81.4 ± 11.4 of sand. A significant difference was found in the proportion of clay between banks with and without kingfisher nests. The results of the present study hence suggest that, as has been documented in other burrowing bird species, soil texture determines the selection of nesting sites in the Malachite Kingfisher. Our results indicate that even a slight difference in the proportion of clay can substantially affect the suitability of banks for the establishment of nests. In fact, burrowing birds must find suitable soils whose structure allows for a good compromise between stability and hardness to dig out, which poses an energy challenge just before the breeding season.
ULg-Unikin(Kinshasa)
CECODEL, Ambassade de la RDC près le Royaume de Belgique, CTB
Thèse de doctorat
Researchers
http://hdl.handle.net/2268/97541
also: http://hdl.handle.net/2268/116453
10.2989/00306525.2011.616696
http://mc.manuscriptcentral.com/tost
Pour expliquer la rareté de sites de nidification du Martin-pêcheur huppé dans la région de Kinshasa, trois hypothèses ont été successivement testées au cours de mon doctorat. Une première hypothèse suggérait que le choix de son site de reproduction résulterait d’un compromis entre le taux de survie de ses nids, de son succès reproducteur et de la qualité des sols utilisés pour construire les nids. Le résultat obtenu a révélé qu’un sol propice à l’excavation est constitué de 10,8 ± 6,1 de limon ; 7,5 ± 6,6 d’argile dans 81,4 ± 11,4% du sable. Par contre les falaises dont les sols sont constitués en moyenne de 8,5±5,6 de limon ; 11,6±6,5 d’argile dans 78,9±13% du sable, étaient soit abandonnées, soit non occupées. En se référant aux études de Petersen (1955), la teneur en argile pour un sol favorable chez la plupart des oiseaux nichant dans le terrier est généralement inférieure à 10%. Une différence d’environ 1% de teneur en argile en comparaison avec les falaises abandonnées ou sans nids dans la région, nous a paru inconcevable pour lier l’absence des nids dans certains habitats naturels avec la dureté des sols. La seconde hypothèse confirme le rôle de la relation structure-fonction à partir des suivis réguliers de 138 poussins de l’éclosion à la sortie des nids. Le résultat obtenu montre que la croissance et le développement des organes expliquent le patron de consommation de l’espèce (article 4). Et enfin, la troisième hypothèse suggérait que le nombre et la taille des poissons capturés à cette période de l’élevage des poussins rend l’espèce compétitive aux éleveurs de poissons. Pour toute la durée d’élevage, le besoin alimentaire d’une nichée (n=3 jeunes) est en moyenne de 17 proies. Il s’agit des insectes (des ordres des odonates et orthoptères), des grenouilles et de petits poissons (de la famille des Cichliidae et Cyprinidae) des tailles variant de 2-6,5 cm et sans grand intérêt économique évident. Le Martin-pêcheur huppé modulerait le choix de son site de reproduction non seulement en fonction de la texture du sol des falaises (article1), de la disponibilité des proies (article3), mais surtout de la chance de survie de ses nids d’une année à l’autre (article). TOST-2011-0006.R1

File(s) associated to this reference

Fulltext file(s):

FileCommentaryVersionSizeAccess
Open access
Soil and Malachite Kingfisher reproduction.pdfPublisher postprint140.22 kBView/Open

Bookmark and Share SFX Query

All documents in ORBi are protected by a user license.