Reference : Diagnosis and monitoring of pregnancy in sheep: reality and perspectives
Scientific journals : Article
Life sciences : Veterinary medicine & animal health
http://hdl.handle.net/2268/9289
Diagnosis and monitoring of pregnancy in sheep: reality and perspectives
French
[fr] Diagnostic et suivi de gestation chez la brebis : réalités et perspectives
El Amiri, Bouchra [Université de Liège - ULiège > Faculté de médecine vétérinaire > > > >]
Karen, Aly [> > > >]
Cognié, Yves [> >]
Melo de Sousa, Noelita mailto [Université de Liège - ULiège > Département de sciences fonctionnelles > Physiologie de la reproduction >]
Hornick, Jean-Luc mailto [Université de Liège - ULiège > Département de productions animales > Nutrition des animaux domestiques >]
Szenci, Otto [> > > >]
Beckers, Jean-François mailto [Université de Liège - ULiège > Département de sciences fonctionnelles > Physiologie de la reproduction >]
2003
Productions Animales
Inst Natl Recherche Agronomique
16
2
79-90
Yes
International
0990-0632
Paris Cedex 07
France
[en] diagnosis ; sheep ; pregnancy
[en] The present review aims at presenting different methods for pregnancy diagnosis. Since these methods are to be used in the herds, precocity, sensitivity, specificity, accuracy to predict pregnant and non-pregnant ewes, and the possibility to determine fetal numbers are carefully analysed. The progesterone assay is accurate as early as day 17th after fecundation; but the fertilization day must be precisely known. The pregnancy specific or associated glycoproteins (PSPB/PAG) assay is highly sensitive and specific at day 22 in blood and at day 32 in milk samples. However, this assay does not allow to predict the fetal number. The ultrasonography B-mode used on 30 days of gestation gives very good or excellent performance in terms of sensitivity and specificity depending on the practitioner. The method is also able to predict the real time fetal number.
[fr] Cet article décrit les différentes méthodes cliniques et de laboratoire utilisables pour établir le diagnostic de la gestation chez les ovins. Etant destinées à des applications dans les élevages, ces méthodes sont présentées en insistant sur la précocité de leur utilisation, sur les paramètres de sensibilité, de spécificité, d'exactitude de diagnostic positif, d'exactitude de diagnostic négatif et enfin sur leurs possibilités de dénombrement des foetus. La méthode la plus précoce est le dosage de la progestérone. Elle fournit dès le 17e jour des valeurs élevées d'exactitude mais nécessite de connaître exactement le moment de la fécondation. Le dosage des protéines spécifiques ou associées à la gestation (PSPB, PAG) est également une méthode précoce, le diagnostic étant obtenu dès le 22e jour pour un dosage dans le sang et le 32e jour pour un dosage dans le lait. Il présente d'excellentes performances de sensibilité et de spécificité, mais ne permet pas de dénombrer les foetus. Enfin, l'échographie mode-B, utilisable dès le 30e jour de gestation, donne, selon l'opérateur, de très bonnes à d'excellentes performances de sensibilité et de spécificité et permet de dénombrer les foetus en temps réel
Researchers ; Professionals ; Students
http://hdl.handle.net/2268/9289

File(s) associated to this reference

Fulltext file(s):

FileCommentaryVersionSizeAccess
Restricted access
ElAmiriB_ProdAnim_2003.pdfPublisher postprint285.67 kBRequest copy

Bookmark and Share SFX Query

All documents in ORBi are protected by a user license.