Reference : Les tests de connaissances
Books : Book published as author, translator, etc.
Social & behavioral sciences, psychology : Education & instruction
http://hdl.handle.net/2268/86934
Les tests de connaissances
French
de Landsheere, Gilbert mailto [Université de Liège - ULiège > Laboratoire de Pédagogie expérimentale > > >]
1965
Editest
191
Bruxelles
Belgique
[fr] tests pronostiques ; interprétation des résultats ; tests de rendement ; tests diagnostiques
[fr] Les tests de connaissances - appelés aussi tests d'instruction ou tests pédagogiques - devraient faire partie des outils familiers des professeurs. Ils les aideraient à déterminer le meilleur moment pour enseigner une notion, à contrôler scientifiquement les acquisitions, à identifier, de façon systématique, les défauts d'apprentissage. Dans son livre sur les tests à l'école ( 1 ), A. Ferré rappelle que Claparède déplorait déjà que la pratique pédagogique ignorât presque totalement les nombreux tests ingénieux qui existaient à l'époque depuis quelque quarante ans. Ce regret reste vrai aujourd'hui. Il serait cependant injuste d'accuser les professeurs d'indifférence ou de mauvaise volonté. Il est rare qu'au cours de leurs études ou par la suite ils soient préparés à administrer les tests et informés des instruments publiés. Bien faire subir un test n'est d'ailleurs pas chose aisée ; en interpréter correctement les résultats est plus difficile encore. Quant à la construction des tests, elle constitue un travail ardu qui exige des connaissances spécialisées : Cependant, tous ces obstacles ne justifient pas qu'on laisse les professeurs dans l'ignorance de techniques qui concernent dirèctement leur action pédagogique et permettent de l'éclairer. On ne leur interdit ni de rédiger les questions d'examen, ni de faire passer ceux-ci, ni de corriger les copies. Or, l'un des principaux objets des tests de connaissances est de remédier aux imperfections des examens, au subjectivisme de la correction. A. FERRE, Les tests à l'école. Paris, Bourrelier. 1961, 5' éd .. p . 6. La solution semble évidente. Ou bien chaque école doit disposer en permanence d'un psycho-pédagogue qui serait aussi chargé du testage des connaissances, ou bien les maîtres doivent être convenablement formés à la pratique des tests, au cours de leurs études d'abord, à l'occasion de stages de perfectionnement ensuite. Je pense qu'une certaine formation est, de toute manière, nécessaire car, chaque jour, les professeurs contrôlent. plus ou moins systématiquement, les acquisitions de leurs élèves, et leur travail serait bien plus précis et efficace s'ils possédaient au moins les connaissances métrologiques et statistiques de base. Ce petit livre veut informer de façon très générale sur les tests de connaissances récents. Sauf rares exceptions, je n'ai retenu que des épreuves publiées après 1950. D'abord parce que les plus anciennes ont déjà été décrites, notamment par A. Ferré, A. Van Wayenberghe ( 1 ) , Ledent et Wellens ( 2 ) , M. Delobelle ( 3), M . Van Nieulande (4 ), R. Marchal ( 5). B. Wiomont (6) et A. Segers (1); ensuite, parce que les tests plus anciens présentent souvent de graves imperfections techniques dans leur construction et leur étalonnage et sont. en général, insuffisamment validés. Aujourd'hui encore, les tests à l'abri de reproches graves restent d'ailleurs rares, mais les progrès accomplis sont néanmoins considérables. On ne cherchera dans ce livre ni une liste exhaustive des tests de connaissances existants, ni des considérations techniques approfondies, en particulier de nature statistique. Ce n'était pas là mon propos. Ce que j'ai voulu, c'est donner, pour les enseignements primaire et secondaire, une orientation générale et proposer un échantillon aussi varié que possible, de solutions différentes. Dans ce but, je n'ai pas hésité à sortir du domaine de la langue française et ai parfois pris mes exemples aux Etats-Unis, en Angleterre, au Canada, en Allemagne et en Suisse, voire au Japon. Le fait qu'un test ne soit pas cité n'implique donc pas Flécessa irement une condamnation, loin de là. Le fait qu'un test soit cité n'est pas une recommandation inconditionnelle. Il arrive que, faute de mieux, une épreuve soit retenue parce qu'elle indique une voie, bien qu'elle présente des défauts ou des insuffisances. De toute façon, le mei lleur outil décevra dans des mains malhabiles, tandis que le praticien intelligent saura tirer profit de moyens imparfaits. T. JONCKHEERE & A. VAN WAYEN BERGHE.Le problème des tests d'instruction. Bruxelles, Cahier IV de la Revue de Pédagogie, 1 935. R. LE DENT & L. WELLENS, Précis de biométrie, Uège, Vaillant-Carmanne. 1948, 4e éd. M. DELOBELLE, Les mensurations psychopédagogiques. Le calcul élémentaire, Univ. de Louvain, Laboratoire de pédagogie expérimentale, 1955. M. VAN NIEUL.ANDE, Les mensurations psychopédagogiques. Le problème d'arithmétique Univ. de Louvain Laboratoire de pédag ogie expérimentale, 1955. R. MARCHAL, Les mensurations psychopédagogiques, La géométrie, Univ. de Louvain, Laboratoire de pédagogie expénmentale. 1956. B. WIOMONT, Les mensurations psychopédagogiques. La lecture silencieuse à l'école primaire Louvain, Nauwelaerts, 1960. A. SEGERS, Les mensurations psychopédagogiques. La lecture silencieuse à l'école secondaire et à l'Université Louvain. Nauwelaerts. 1962. Je me suis strictement limité au domaine de l'enseignement général. Comme les instruments décrits sont presque tous des publications récentes pour lesquelles les droits de traduction et de reproduction sont réservés, le texte intégral n' est jamais présenté. Mais l'éditeur ou le distributeur est toujours mentionné. Le lecteur pourra ainsi commander aisément un spécimen des tests auxquels il s'intéresserait. Ces spécimens sont, en général, fournis à peu de frais et comprennent un exemplaire du test ainsi que les instructions pour J'administration, la correction et l'interprétation des résultats. Je serai reconnaissant envers ceux qui voudront bien attirer mon attention sur les lacunes de cette première édition.
Researchers ; Professionals
http://hdl.handle.net/2268/86934

File(s) associated to this reference

Fulltext file(s):

FileCommentaryVersionSizeAccess
Open access
TestsConnaissances.pdfPublisher postprint27.45 MBView/Open

Bookmark and Share SFX Query

All documents in ORBi are protected by a user license.