Reference : Evaluation expérimentale de la fonction pulmonaire chez le porc
Scientific journals : Article
Life sciences : Veterinary medicine & animal health
http://hdl.handle.net/2268/8256
Evaluation expérimentale de la fonction pulmonaire chez le porc
French
[fr] Evaluation expérimentale de la fonction pulmonaire chez le porc
Halloy, D. [> >]
Cambier, Carole mailto [Université de Liège - ULiège > Département de sciences fonctionnelles > Département de sciences fonctionnelles >]
Kirschvink, N. [> >]
Gustin, Pascal mailto [Université de Liège - ULiège > Département de sciences fonctionnelles > Pharmacologie, pharmacothérapie et toxicologie >]
2004
Annales de Médecine Vétérinaire
Université de Liège
148
91-96
Yes (verified by ORBi)
International
0003-4118
1781-3875
Liège
Belgium
[en] This synthesis aims to review the pulmonary function tests available in swine. Two techniques are used in order to measure the variations of the mechanical properties of the respiratory system. The oesophageal balloon remains the most used technique in order to determine these properties in pigs. However, it requires a systematic anaesthesia of the animal. The impulse oscillometry specifically measures the mechanical properties of the respiratory system, by a non invasive way, but the animals have to be trained to be immobilized or sedated to perform the measurement. The whole body arometric plethysmography allows measuring the respiratory pattern in unsedated freely moving piglets. That method allows investigating pigs for long term studies while minimizing the stress related to handling. From this point of view, it represents the less stressing technique for pigs. Finally, blood gases analysis is the easiest method to use in the field. It permits to assess respiratory function by measuring pH and blood partial pressures in oxygen and carbon dioxide
Researchers ; Professionals
http://hdl.handle.net/2268/8256
Cette synthèse bibliographique est destinée à passer en revue les différents tests de fonction pulmonaire disponibles chez le porc. Deux techniques sont employées pour quantifier les modifications des propriétés mécaniques du système respiratoire. La méthode du ballonnet oesophagien reste actuellement la technique la plus classiquement utilisée pour déterminer ces propriétés. Elle nécessite cependant une anesthésie systématique chez le porc. L’oscillométrie par impulsion présente l’avantage de pouvoir réaliser une mesure ciblée des propriétés mécaniques du système respiratoire de manière non invasive. Les animaux doivent cependant être immobilisés ce qui implique de les habituer au système ou de les tranquilliser. La pléthysmographie barométrique corporelle permet quant à elle de mesurer les variations de mode respiratoire chez des animaux non-tranquillisés et libres de leurs mouvements. Elle offre la possibilité de suivre des porcs pendant de longues périodes tout en minimisant l’influence du stress lié aux manipulations. De ce point de vue, c’est la technique la moins stressante pour l’animal. Enfin, l’analyse des gaz sanguins permet de quantifier la fonction respiratoire par le biais de la mesure du pH et des pressions partielles en gaz carbonique et en oxygène du sang. C’est la technique la plus facile à mettre en oeuvre sur le terrain

File(s) associated to this reference

Fulltext file(s):

FileCommentaryVersionSizeAccess
Open access
HalloyD_AnnMedVet_2004.pdfDemander un tiré à partPublisher postprint72.45 kBView/Open

Bookmark and Share SFX Query

All documents in ORBi are protected by a user license.