Reference : Risque cardiovasculaire global: HOPE fait vivre plus longtemps
Scientific journals : Article
Human health sciences : Urology & nephrology
http://hdl.handle.net/2268/69352
Risque cardiovasculaire global: HOPE fait vivre plus longtemps
French
Krzesinski, Jean-Marie mailto [Université de Liège - ULiège > > Néphrologie >]
2003
Tempo Médical
Medipress Services
247
22-23
No
National
0778-130X
Bruxelles
Belgium
[fr] HOPE (Heart Outcomes Prevention Evaluation) ; maladies cardiovasculaires
[fr] Les maladies cardiovasculaires restent la première cause de décès chez l'adulte; c'est dire l'importance d'une prise en charge adéquate du risque, notamment en médecine générale. A cet égard, les recommandations les plus récentes vont de plus en plus dans le sens d'une prise en charge du risque cardiovasculaire global, accordant moins d'importance à la valeur absolue de chacun des facteurs de risque; les patients présentant le plus grand risque global devant, bien entendu, être prioritairement traités. Une attitude, basée sur les résultats de quelques grandes études cliniques, dont HOPE (Heart Outcomes Prevention Evaluation). Nous vous proposons ici un rappel des résultats de cette étude remarquable, ainsi qu'un commentaire sur cette nouvelle approche préventive du risque CV, en compagnie de quelques uns des orateurs du congrès Cardio 2003.
Researchers ; Professionals ; Students ; General public
http://hdl.handle.net/2268/69352

File(s) associated to this reference

Fulltext file(s):

FileCommentaryVersionSizeAccess
Restricted access
2003 Tempo Médical 247 22-23 FR.pdfPublisher postprint1.97 MBRequest copy

Bookmark and Share SFX Query

All documents in ORBi are protected by a user license.