Reference : Politique actuelle dans le traitement de la polyarthrite rhumatoïde
Scientific journals : Article
Human health sciences : Urology & nephrology
http://hdl.handle.net/2268/68610
Politique actuelle dans le traitement de la polyarthrite rhumatoïde
French
Krzesinski, Jean-Marie mailto [Université de Liège - ULiège > > Néphrologie >]
Van Cauwenberge, Henry [Université de Liège - ULiège > >]
30-Aug-1983
Médecine et Hygiène
Editions Médecine et Hygiène
41
2702-2709
Yes (verified by ORBi)
International
0025-6749
[fr] polyarthrite rhumatoïde
[fr] Traiter de la polyarthrite rhumatoïde, maladie caractérisée notamment par une immunité perturbée, vise à rendre fonctionnelle l'articulation malade par des méthodes tant locales que générales. Le schéma thérapeutique est construit selon une pyramide dont les fondations sont capitales, comprenant le repos, la rééducation physique, le soutien psychologique du patient rhumatisant. Ces mesures sont à appliquer à tous, en association avec les anti-inflammatoires non stéroïdiens qui constituent la première ligne de défense contre cette affection. Plus on monte de niveaux dans cette pyramide et plus le traitement est à réserver à des situations cliniques de plus en plus sélectionnées. Les médicaments de deuxième niveau comprennent les sels d'or, les dérivés organothiols et le lévamisole, substances modulatrices de l'immunité, et modifiant
ainsi le caractère évolutif de la maladie. Ils n'agissent qu'après plusieurs semaines. Il est donc nécessaire de les associer à la thérapeutique de premier niveau. Les médications immunosuppressives (y compris la corticothérapie) constituent le troisième niveau, à
n'appliquer généralement que dans les formes sévères de polyarthrite rhumatoïde.
Enfin, la thérapeutique de quatrième niveau n'est à utiliser que de façon tout à fait casuelle, vu son caractère agressif pour le patient et son rapport coût/bénéfice élevé. Elle comprend les manipulations des lymphocytes, les échanges plasmatiques, voire l'immunothérapie. Elle constitue un véritable outil de recherche car elle permet de mieux approcher les mécanismes dysimmunitaires caractérisant cette affection rhumatismale.
Researchers ; Professionals ; Students ; General public
http://hdl.handle.net/2268/68610

File(s) associated to this reference

Fulltext file(s):

FileCommentaryVersionSizeAccess
Restricted access
1983 Med Hyg 41 2702-2709001.pdfPublisher postprint8.98 MBRequest copy

Bookmark and Share SFX Query

All documents in ORBi are protected by a user license.