Reference : Allergie au venin d'hyménoptère et tests de laboratoires : de nouvelles approches pou...
Scientific journals : Article
Human health sciences : Cardiovascular & respiratory systems
Human health sciences : Laboratory medicine & medical technology
http://hdl.handle.net/2268/62463
Allergie au venin d'hyménoptère et tests de laboratoires : de nouvelles approches pour la prise en charge des patients à haut risque de réaction sévère
French
[en] Hymenoptera venom anaphylaxis and in-vitro diagnostic tools: new approaches to manage patients at high risk of a severe reaction
Gadisseur, Romy mailto [Centre Hospitalier Universitaire de Liège - CHU > > Frais communs Biologie Clinique >]
Cataldo, Didier mailto [Université de Liège - ULiège and CHU > Laboratory of Biology of Tumors and Development, GIGA-Research > > >]
Collard, Laurence mailto [Université de Liège - ULiège > Département de pharmacie > Pharmacie galénique >]
Chapelle, Jean-Paul mailto [Centre Hospitalier Universitaire de Liège - CHU > > Chimie médicale >]
Cavalier, Etienne mailto [Université de Liège - ULiège > Département de pharmacie > Chimie médicale >]
2009
Revue Médicale de Liège
Hopital de Baviere
64
11
570-5
Yes (verified by ORBi)
National
0370-629X
Liège
Belgique
[en] Hymenoptera ; Allergy ; Laboratory, IgG4, Tryptase
[fr] Hyménoptère ; Allergie ; Laboratoire, IgG4, Tryptase
[fr] Les conséquences immédiates de l’allergie au venin de guêpe peuvent être très sévères en cas de piqûre. Cependant, il n’est pas évident de prédire quels types de réactions un patient est susceptible de présenter lors d’un second contact avec l’allergène. Depuis quelques années, une panoplie de tests de laboratoire a été mise au point afin de fournir aux médecins une aide utile à la prise en charge du patient. Ces tests permettent, d’une part, d’identifier les patients pour lesquels il est souhaitable d’instaurer une immunothérapie et, d’autre part, de déterminer si les patients peuvent stopper sans danger leur traitement après 3 ans d’immunothérapie. A l’inverse, les tests permettent de sélectionner les patients qui doivent poursuivre leur traitement au-delà de ces 3 années. La littérature abonde en matière d’études concernant ces nouveaux tests : les CAST, BAT, Western Blot, taux de tryptase, d’IgEs et d’IgG4s sont les nouveaux outils disponibles dès maintenant. A notre tour, une étude nous a permis de nous familiariser avec ces tests et de conclure à la nécessité de «sensibiliser» les cliniciens à l’utilité de ces tests.
[en] The consequences of Hymenoptera venom anaphylaxis are very severe but it is not obvious to predict which reactions will occur in one single patient when he is stung for the second time. For a couple of years, many new laboratory tests have been experimented and many studies published. CAST, BAT, WB, tryptase, sIgE and sIgG4 are the new valuable additional diagnostic tools that can help the decision to perform an immunotherapy or to discontinue this therapy after 3 years. The aim of our study was to determine which could be the profile of a desensitized patient and to screen for good candidates for venom immunotherapy.
Professionals ; Students ; General public
http://hdl.handle.net/2268/62463
also: http://hdl.handle.net/2268/40281

File(s) associated to this reference

Fulltext file(s):

FileCommentaryVersionSizeAccess
Open access
GADISSEUR ALLERGIE (6).pdfNo commentaryPublisher postprint374.68 kBView/Open

Bookmark and Share SFX Query

All documents in ORBi are protected by a user license.