Scientific conference in universities or research centers (Scientific conferences in universities or research centers)
Enseigner le BIM en classe inversée - un retour d'expérience
Halbach, Amélie; de Boissieu, Aurélie
2023
 

Files


Full Text
HALBACH & DE BOISSIEU_EduBIM_ Enseigner le BIM en classe inversée.pdf
Author postprint (3.28 MB)
Presentation
Download

All documents in ORBi are protected by a user license.

Send to



Details



Keywords :
BIM; teaching; flipped classroom
Abstract :
[fr] Lors de sa formation comme architecte, un.e étudiant.e de l’Université de Liège devra valider deux cours de numérique obligatoires. Le premier cours est dispensé en deuxième année et consiste en une introduction aux fondamentaux de modélisation 2D et 3D. Le deuxième cours vise à initier les étudiant.e.s aux méthodologies et process BIM et à les former à la modélisation BIM. Ce cours de BIM intitulé "Numérique pour l’architecture" a comme objectif pédagogique ; (1) avoir une compréhension globale des enjeux du numérique en architecture aujourd’hui, (2) savoir mettre en place un modèle BIM et modéliser en utilisant des techniques de base, (3) savoir documenter et communiquer de manière efficace à partir d’un modèle BIM et (4) connaître les bonnes pratiques de modélisation BIM, savoir comment résoudre un nouveau problème. En raison du nombre croissant d'étudiant.e.s inscrit.e.s ces dernières années (de 114 étudiants en 2020-2021 à 190 en 2022-2023) et des ressources limitées, il n'est plus possible d'organiser des cours "traditionnels" en petits groupes. Actuellement, près de 200 étudiant.e.s sont encadré.e.s par seulement 4 enseignant.e.s, avec un accès limité à 50 ordinateurs répartis dans 3 salles informatiques, et un temps d'enseignement limité à 10 séances sur un semestre. Pour faire face à cette situation, nous avons adopté une approche pédagogique active, notamment la méthode de la classe inversée. La classe inversée consiste à déplacer la transmission des connaissances en dehors de la salle de classe traditionnelle, réservant ainsi le temps en classe pour des activités interactives. Cette approche présente à la fois des avantages et des inconvénients. D'un côté, elle favorise l'engagement actif des étudiant.e.s, améliore leur compréhension en profondeur, encourage la collaboration, et permet aux étudiant.e.s de travailler à leur propre rythme, offrant ainsi plus de flexibilité. Elle prépare également les étudiant.e.s à une participation active dans la société en développant des compétences transversales importantes. Cependant, la classe inversée peut entraîner des inégalités en termes d'accès aux ressources technologiques, augmenter la charge de travail des étudiant.e.s, exiger une plus grande motivation et responsabilité individuelle, et parfois créer un isolement social. De plus, sa mise en place nécessite une planification minutieuse de la part des enseignant.e.s et peut entraîner une dépendance excessive aux vidéos et au matériel en ligne, tout en étant difficile à évaluer. Le temps d’apprentissage tout au long du semestre s'organise en trois phases: 1- une phase d’apprentissage par transmission, avec des cours théoriques et un apprentissage pratique pour TP segmentés et supportés par des tutoriels “pas à pas” 2- une phase de mise en autonomie avec la modélisation d’un bâtiment existant en fonction d’objectifs donnés 3- une phase d’appropriation des outils et des méthodes dans le développement d’un petit projet personnel. En plus des séances en présentiel, un "forum" est mis à disposition des étudiant.e.s pour qu'ils/elles puissent communiquer avec les enseignant.e.s à distance et en dehors des séances en présentiel. Un examen sur table en fin de semestre permet d'évaluer la consolidation des acquis théoriques et pratiques des étudiant.e.s. L'évaluation finale se fait en tenant compte de l'assiduité aux TP hebdomadaires (10% de la note finale), du travail personnel final (50%), et de l'examen sur table (40%). Le témoignage que nous proposons pour eduBIM2023 reprend les modalités que nous avons mises en place pour répondre aux défis rencontrés dans ce cours et les différents retours que nous en avons, autant positifs que négatifs. En résumé, ce cours vise à promouvoir l'engagement actif des élèves, la personnalisation de l'apprentissage et l'interaction en classe afin d'améliorer la compréhension des sujets et d'optimiser l'apprentissage. Bien que la méthode de la classe inversée puisse être efficace en éducation, sa mise en œuvre doit être réalisée avec précaution pour en exploiter pleinement les avantages. Cette approche se révèle particulièrement bénéfique lorsque les besoins des étudiant.e.s sont diversifiés.
Disciplines :
Architecture
Author, co-author :
Halbach, Amélie  ;  Université de Liège - ULiège > Unité de Recherches de la Faculté d'Architecture (URA)
de Boissieu, Aurélie  ;  Université de Liège - ULiège > Département d'Architecture
Language :
French
Title :
Enseigner le BIM en classe inversée - un retour d'expérience
Alternative titles :
[en] Teaching BIM in a flipped classroom - feedback
Original title :
[fr] Enseigner le BIM en classe inversée - un retour d'expérience
Publication date :
29 November 2023
Number of pages :
42
Event name :
EduBIM 2023
Event organizer :
Université de Bourgogne
Event place :
Dijon, France
Event date :
28-29/11/2023
Audience :
International
Available on ORBi :
since 04 December 2023

Statistics


Number of views
55 (11 by ULiège)
Number of downloads
28 (3 by ULiège)

Bibliography


Similar publications



Contact ORBi