Article (Scientific journals)
La médecine du futur. La cybercriminalité et le monde médical : les hackers ont plusieurs longueurs d’avance
Coucke, Philippe
2020In Revue Médicale de Liège, 75 (2), p. 125-129
Peer reviewed
 

Files


Full Text
La médecine du futur la cybercriminalité et le monde médical les hackers ont plusieurs longueurs d'avance.pdf
Publisher postprint (217.79 kB)
Download

All documents in ORBi are protected by a user license.

Send to



Details



Keywords :
Artificial intelligence; Hacking; Cybersecurity; Computer Security; Electronic Health Records; Health Care Sector; Hospitals; Humans; Sécurité informatique; Intelligence artificielle
Abstract :
[en] Cybersecurity is a real threat in almost all human activity domains. The health sector is a particular vulnerable target for cybercriminals. The first reason is obviously the financial incentive: the value of the content of a personal electronic health record, sold on the darknet, easily exceeds 1000 US dollars. The second reason is the aging Information Technology (IT) infrastructure we are dealing with, both in the hospital sector as well as in the vast majority of private medical practices. There is also an astonishing lack of environmental consciousness and an absence of a real safety culture in the medical profession. Very often there is neither an institutional basic training, nor a continuous and mandatory education in institutional cybersecurity. There is no single magic bullet to solve the problem, but various mechanisms can be put in place to mitigate the risks and limit the hazards as much as possible.La criminalité cybernétique s’attaque à tous les domaines d’activité humaine. Le monde hospitalier est particulièrement vulnérable. En effet, d’une part, un dossier médical personnel (DMP) volé se vend aisément plus de 1.000 dollars sur le «darknet» et, d’autre part, les structures informatiques vieillissantes de nos institutions et de nos cabinets médicaux privés sont particulièrement exposées aux attaques. Viennent s’y ajouter une réelle méconnaissance du danger par les professionnels de soins et un manque de culture de sécurité informatique, illustré par l’absence quasi totale d’une formation initiale et d’une formation continue en la matière. Il n’y a pas une seule réponse simple et définitive à ce fléau, mais différentes solutions peuvent être mises en place rapidement afin de limiter les risques encourus et les dégâts.
Disciplines :
Oncology
Author, co-author :
Coucke, Philippe  ;  Université de Liège - ULiège > Département des sciences cliniques > Radiothérapie
Title :
La médecine du futur. La cybercriminalité et le monde médical : les hackers ont plusieurs longueurs d’avance
Alternative titles :
[en] Cybersecurity in the health care sector
Publication date :
2020
Journal title :
Revue Médicale de Liège
ISSN :
0370-629X
eISSN :
2566-1566
Publisher :
NLM (Medline)
Volume :
75
Issue :
2
Pages :
125-129
Peer reviewed :
Peer reviewed
Commentary :
La criminalité cybernétique s’attaque à tous les domaines d’activité humaine. Le monde hospitalier est particulièrement vulnérable. En effet, d’une part, un dossier médical personnel (DMP) volé se vend aisément plus de 1.000 dollars sur le «darknet» et, d’autre part, les structures informatiques vieillissantes de nos institutions et de nos cabinets médicaux privés sont particulièrement exposées aux attaques. Viennent s’y ajouter une réelle méconnaissance du danger par les professionnels de soins et un manque de culture de sécurité informatique, illustré par l’absence quasi totale d’une formation initiale et d’une formation continue en la matière. Il n’y a pas une seule réponse simple et définitive à ce fléau, mais différentes solutions peuvent être mises en place rapidement afin de limiter les risques encourus et les dégâts.
Available on ORBi :
since 16 March 2022

Statistics


Number of views
155 (2 by ULiège)
Number of downloads
91 (0 by ULiège)

Scopus citations®
 
0
Scopus citations®
without self-citations
0

Bibliography


Similar publications



Contact ORBi