Reference : Le rôle de la culture de l'aménagement du territoire vis-à-vis des attitudes en faveu...
Dissertations and theses : Doctoral thesis
Social & behavioral sciences, psychology : Human geography & demography
Social & behavioral sciences, psychology : Regional & inter-regional studies
http://hdl.handle.net/2268/242216
Le rôle de la culture de l'aménagement du territoire vis-à-vis des attitudes en faveur de l’auto-gouvernance : application aux comportements pour le développement de l’habitat groupé
French
[en] The role of planning culture in attitudes towards self-governance: application to behaviours for the development of co-housing
Dethier, Perrine mailto [Université de Liège - ULiège > > Lepur(Centre rech.sur la Ville,le Territ.et le Milieu rural) >]
13-Dec-2019
Université de Liège, ​Liège, ​​Belgique
Docteur en Sciences
362
Halleux, Jean-Marie mailto
Schmitz, Serge mailto
Devillet, Guénaël mailto
Guelton, Sonia
Lord, Alex
[fr] culture d'aménagement du territoire ; auto-gouvernance ; économie expérimentale ; habitat groupé ; risque ; confiance ; coopération
[fr] Face aux enjeux économiques, sociaux et écologiques, de nombreux acteurs citoyens, associatifs et économiques, s’engagent dans des initiatives locales de régénération urbaine. Dans certains pays, les pratiques deviennent répandues, tandis que dans d’autres contextes, les initiatives restent marginales. Les institutions formelles ayant été déjà longuement étudiées, dans cette dissertation doctorale, nous nous focalisons sur les institutions informelles et notamment sur la culture d’aménagement. Cette dissertation a pour ambition de répondre à la question suivante :
Quelle méthodologie permet de quantifier les principales composantes des cultures de l’aménagement du territoire afin d’évaluer les attitudes primordiales au développement de comportements auto-gouvernés utiles à la régénération urbaine ?
Nous avons proposons une dissertation en cinq chapitres. Dans le premier chapitre, nous définissons le concept de culture d’aménagement et nous proposons un modèle visant à son opérationnalisation. Les attitudes sont un élément clé de ce modèle. Dans le deuxième chapitre, nous définissons l’auto-gouvernance à partir du concept de l’auto-organisation. Plusieurs exemples de comportement en régénération urbaine sont invoqués à ce propos dont celui de l’habitat groupé. Dans le troisième chapitre, nous proposons et testons l’économie expérimentale comme méthode pour mesurer les attitudes principales en aménagement du territoire. Pour ce faire, nous avons réalisé une comparaison internationale avec des acteurs de l’aménagement du territoire. Afin d’opérationnaliser plus concrètement cette méthode à des comportements d’auto-gouvernance, nous avons décidé de la mettre en pratique avec l’exemple de l’habitat groupé. C’est pourquoi, dans le quatrième chapitre, nous mettons en avant les principaux comportements pour développer un habitat groupé. Enfin, dans le cinquième chapitre, nous présentons les résultats d’expériences et d’une enquête dont l’objectif était d’étudier l’impact des cultures de l’aménagement du territoire dans le développement de l’habitat groupé.
[en] Faced with economic, social and ecological challenges, many citizen, associative and economic actors are involved in local urban regeneration initiatives. In some countries, practices are becoming widespread, while in other contexts, initiatives remain marginal. As formal institutions have already been studied at length, in this doctoral dissertation we focus on informal institutions and in particular on the planning culture. This dissertation aims to answer the following question:
What methodology makes it possible to quantify the main components of planning cultures in order to evaluate the attitudes that are essential for the development of self-governing behaviours useful for urban regeneration?
We have proposed an essay in five chapters. In the first chapter, we define the concept of planning culture and propose a model for its operationalization. Attitudes are a key element of this model. In the second chapter, we define self-governance based on the concept of self-organization. Several examples of behaviour in urban regeneration are cited in this regard, including co-housing. In the third chapter, we propose and test experimental economics as a method to measure the main attitudes in planning. To do this, we have carried out an international comparison with actors in spatial planning. In order to operationalize this method more concretely to self-governing behaviours, we decided to put it into practice with the example of co-housing. This is why, in the fourth chapter, we highlight the main behaviours for developing co-housing. Finally, in the fifth chapter, we present the results of experiments and a survey whose objective was to study the impact of planning cultures in the development of co-housing.
Lepur : Centre de Recherche sur la Ville, le Territoire et le Milieu rural
Researchers
http://hdl.handle.net/2268/242216

File(s) associated to this reference

Fulltext file(s):

FileCommentaryVersionSizeAccess
Open access
These_PerrineD_CHAP-0-6.pdfManuscritPublisher postprint11.13 MBView/Open
Open access
05Couverture.pdfCouverturePublisher postprint19.08 MBView/Open
Open access
PDethier_these.pdfPrésentationPublisher postprint2.3 MBView/Open

Bookmark and Share SFX Query

All documents in ORBi are protected by a user license.