Reference : AHRQ-travailleurs-Fr, questionnaire d’évaluation de la réactivité des centres de sant...
Reports : Other
Business & economic sciences : General management & organizational theory
http://hdl.handle.net/2268/238231
AHRQ-travailleurs-Fr, questionnaire d’évaluation de la réactivité des centres de santé primaires en terme de littératie en santé
French
Mouillet, Maxime mailto [Université de Liège - ULiège > > > Master spéc. méd. gén. (formule 2 ans)]
Henrard, Gilles mailto [Université de Liège - ULiège > Département des sciences cliniques > Médecine générale >]
Jul-2019
[fr] questionnaire ; participation des patients ; littératie organisationnelle en santé ; littératie en santé ; culture organisationnelle ; innovation organisationnelle
[en] questionnaire ; patient participation ; organisational health literacy ; health literacy ; organisational culture ; Organisational innovation
[fr] Ce questionnaire est la traduction française d’un questionnaire se trouvant dans le “Health Literacy Universal Precautions Toolkit” de l’agence américaine pour la recherche et la qualité en soin de santé. Elle a été réalisée dans le cadre du travail de fin d’étude de Master complémentaire en Médecine générale de Maxime Mouillet1, sous la supervision de Gilles Henrard1,2. Nous avons suivi la méthodologie de traduction « TRAPD team » consistant en deux traductions vers le français en parallèle, suivie d’une réunion de conciliation et d’un pré-test auprès de travailleurs de la santé. L’objectif de ce questionnaire est d’aider à un diagnostic des forces et des faiblesses d’un centre de santé primaire dans sa capacité à tenir compte du niveau de littératie en santé de ses usagers (en anglais “health literacy responsiveness”). L’application de ce questionnaire est possible isolément mais gagne, comme c’est le cas originellement à s’insérer dans un projet global d’amélioration de la qualité pour : conscientiser et fédérer autour de la thématique, prioriser l’action et favoriser la participation des travailleurs du centre dans le processus. Le niveau d’action est donc bien l’institution, au-delà des individus qui y évoluent, et vise des changements d’organisation et/ou de culture de travail qui la rende in fine plus “pro-littératie”.
http://hdl.handle.net/2268/238231

File(s) associated to this reference

Fulltext file(s):

FileCommentaryVersionSizeAccess
Open access
AHRQ_questionnaire travailleurs_Fr.pdfPublisher postprint931.63 kBView/Open

Bookmark and Share SFX Query

All documents in ORBi are protected by a user license.