Reference : Elaboration d’une méthode de surveillance de la composition phytoplanctonique à grand...
Reports : External report
Life sciences : Aquatic sciences & oceanology
http://hdl.handle.net/2268/233014
Elaboration d’une méthode de surveillance de la composition phytoplanctonique à grande échelle
French
Goffart, Anne mailto [Université de Liège - ULiège > Département de Biologie, Ecologie et Evolution > Océanographie biologique >]
2019
Agence Française pour la Biodiversité
22
Rapport final de l’action 3 du projet « Indicateur de composition phytoplanctonique », Convention de subvention ONEMA - Université de Liège.
Paris
France
[fr] Phytoplancton ; Pigments ; OC5-PHYSAT ; DCE ; DCSMM ; Downscaling ; Validation in situ ; Méditerranée ; Corse ; Baie de Calvi
[fr] Au cours de la dernière décennie, les mesures spectrales effectuées par les capteurs spatiaux de couleur de l’océan ont été corrélées à la présence des grands groupes phytoplanctoniques identifiés par leur composition pigmentaire. La méthodologie, appelée PHYSAT, permet de détecter les grands groupes phytoplanctoniques depuis l’espace et d’élaborer des cartes de distribution à grande échelle (Alvain et al. 2008). Récemment, l’algorithme PHYSAT a été adapté à la Méditerranée dans son ensemble (PHYSAT-MED; Navarro et al. 2014, Navarro et al. 2017).
La mise en commun des expertises de Sylvain Coudray (IFREMER, traitement des signaux satellitaire) et d’Anne Goffart (Université de Liège, dynamique du phytoplancton méditerranéen, données pigmentaires, chémotaxonomie) a permis d’adapter l’outil PHYSAT-MED à une échelle locale (downscaling), utile au suivi et à la caractérisation du phytoplancton des eaux côtières de la Méditerranée française. L’adaptation de l’outil PHYSAT-MED a conduit au développement du prototype OC5-PHYSAT.
OC5-PHYSAT a été testé et validé sur un premier jeu de données pigmentaires acquis au cours d’une année de référence (2015) en milieu oligotrophe (Baie de Calvi, Corse). L’algorithme a permis de reproduire de manière très satisfaisante les variations hebdomadaires de la biomasse phytoplanctonique totale (Tchl a) et des groupes phytoplanctoniques dominants (prymnesiophycées, cyanobactéries, diatomées et autres eucaryotes), identifiés par leur signature pigmentaire. Au terme de cette étude, il est nécessaire de compléter le travail engagé en validant OC5-PHYSAT sur des jeux de données pluriannuels et dans des masses d’eau côtières caractérisées par des propriétés optiques contrastées (turbidité, matière en suspension non algale, …). Des cartes synthétiques de distribution des groupes phytoplanctoniques dominants pourront alors être fournies pour les masses d’eau DCE et les zones DCSMM.
Freshwater and OCeanic science Unit of reSearch - FOCUS
Office National de l'Eau et des Milieux Aquatiques - ONEMA
ONEMA
Researchers ; Professionals
http://hdl.handle.net/2268/233014

File(s) associated to this reference

Fulltext file(s):

FileCommentaryVersionSizeAccess
Open access
AGoffart Action 3 OC5-Physat 190403F.pdfAuthor postprint3.99 MBView/Open

Bookmark and Share SFX Query

All documents in ORBi are protected by a user license.