Reference : L'épuration de l'air intérieur : que faut-il en penser?
Scientific congresses and symposiums : Unpublished conference/Abstract
Life sciences : Multidisciplinary, general & others
http://hdl.handle.net/2268/231191
L'épuration de l'air intérieur : que faut-il en penser?
French
Romain, Anne-Claude mailto [Université de Liège - ULiège > DER Sc. et gest. de l'environnement (Arlon Campus Environ.) > Surveillance de l'environnement >]
17-Oct-2018
No
Yes
International
Atmos'fair
16-17 octobre 2018
webs event
Mons
Belgique
[en] indoor air
[en] Des systèmes de ventilation inadaptés, l’augmentation du confinement de nos intérieurs, l’usage de matériaux émissifs, un air ambiant pollué, etc. sont connus pour impacter la qualité de l’air intérieur. Pour contrecarrer, cette détérioration de la qualité de l’air intérieur, une approche de type « end of pipe » est à nouveau dans l’air du temps. Cette approche, largement appliquée pour les émissions industrielles, est cependant considérée inappropriée au profit de la réduction des polluants en amont au niveau des procédés.
Dans les années 2000, les systèmes photocatalytiques sont apparus sur le marché pour nos intérieurs. De nombreuses études scientifiques se sont penchées sur l’efficacité de ces systèmes ainsi que sur la génération de polluants secondaires [1]. Des standards définissant les bonnes pratiques d’utilisation de ces systèmes ont par ailleurs été élaborés dans la foulée [2].
Aujourd’hui, des annonces commerciales vantent à nouveau les mérites de peintures dépolluantes et de systèmes de dépollution. Que penser de l’efficacité de ces systèmes et produits aujourd’hui ? Controversés quant à leur efficacité, il n’existe cependant toujours pas de méthodologie harmonisée afin d’objectiver l’efficacité de ces produits et systèmes. Les tests sont majoritairement réalisés en laboratoire dans des conditions contrôlées sur des composés connus et rarement sur des sources réelles [3]. Par ailleurs, vu la variabilité des conditions, peu d’études portent sur l’efficacité en milieu réel.
Des résultats de tests d’évaluation de l’efficacité –en particulier de peintures, de plantes et de sprays muraux- seront présentés et appréciés en regard des limitations liées au protocole expérimental.


Références
1. Adrien Gandolfo1, Vincent Bartolomei et al., Impact of photocatalytic paints on oxidative capacity of indoor atmosphere, July 2016, 14th international conference of indoor air and climate, Ghent, Belgium
2. L’épuration de l’air intérieur par les procédés photocatalytiques : efficacité et innocuité Journée technique du 2 avril 2012 CSTB, Paris.
3. Kai, A. and S. Dietmar. Principles and test methods for the determination of the activity of photocatalytic materials and their application to modified building materials. Photochemicals and photobiological Sciences 2010
Interreg
Et'air
Researchers ; Professionals ; Students ; General public
http://hdl.handle.net/2268/231191

File(s) associated to this reference

Fulltext file(s):

FileCommentaryVersionSizeAccess
Restricted access
techniques épuration-Romain.pdfPublisher postprint1.57 MBRequest copy

Bookmark and Share SFX Query

All documents in ORBi are protected by a user license.