Reference : Première Charte forestière : comment l’approche des services écosystémiques informe u...
Diverse speeches and writings : Article for general public
Life sciences : Environmental sciences & ecology
http://hdl.handle.net/2268/228229
Première Charte forestière : comment l’approche des services écosystémiques informe une gestion multifonctionnelle
French
Maebe, Laura mailto [Université de Liège - ULiège > Ingénierie des biosystèmes (Biose) > Gestion des ressources forestières et des milieux naturels >]
Claessens, Hugues mailto [Université de Liège - ULiège > Ingénierie des biosystèmes (Biose) > Gestion des ressources forestières et des milieux naturels >]
Dufrêne, Marc mailto [Université de Liège - ULiège > Ingénierie des biosystèmes (Biose) > Biodiversité et Paysage >]
2018
Forêt.Nature
148
12-29
No
National
[fr] La révélation des services écosystémiques (SE), c’est-à-dire
l’ensemble des bienfaits que l’humanité tire de la
nature (par exemple le bois, la pollinisation ou la récréation
en nature), constitue une approche prometteuse
pour mettre en évidence les multiples interactions
entre l’environnement et les sociétés humaines ainsi
qu’entre les acteurs. Elle révèle les coûts et bénéfices
cachés des actions humaines et met en balance les intérêts
individuels et collectifs pour une gestion durable,
multifonctionnelle et résiliente des écosystèmes. Dans
ce but, une plateforme wallonne sur les services écosystémiques
(Wal-ES) a été mise en place pour incorporer
cette approche dans les outils territoriaux d’aide à la
décision (Wal-ES, 2016).
L’approche des SE, développée par Wal-ES, a été appliquée
au projet de « Première Charte forestière du territoire
» mis en place par l’asbl Ressources Naturelles
Développement8. Ce projet vise à donner à la « Grande
forêt de Saint-Hubert » une place au sein du territoire
tout en assurant sa multifonctionnalité au profit de l’ensemble
des acteurs. Dans ce cadre, une cartographie des
services rendus par cette forêt a été réalisée. Un niveau
de 0 (fourniture minimale) à 6 (fourniture maximale) a
été attribué à chaque service en fonction, d’une part, du
type de forêt et d’autre part, du type de contexte écologique
en différenciant les bons sols des sols peu fertiles
ou contraignants.
Cette cartographie a mis en évidence les zones pour lesquelles
les services pouvaient être améliorés, c’est-à-dire
celles de faibles fournitures en SE ou présentant un
déséquilibre entre les intérêts individuels et collectifs.
Afin d’évaluer l’impact de méthodes de gestion alternatives
sur les services, trois scénarios ont été testés. Ce
test a permis d’identifier les méthodes de gestion les
plus appropriés pour assurer une fourniture diverse et
équilibrée en services par la forêt, gage de sa multifonctionnalité
et de sa durabilité.
http://hdl.handle.net/2268/228229

File(s) associated to this reference

Fulltext file(s):

FileCommentaryVersionSizeAccess
Open access
FO148-12-29.pdfPublisher postprint38.6 MBView/Open

Bookmark and Share SFX Query

All documents in ORBi are protected by a user license.