Reference : Caractérisation phénotypique des ressources génétiques porcines des départements de l...
Scientific journals : Article
Life sciences : Animal production & animal husbandry
http://hdl.handle.net/2268/226491
Caractérisation phénotypique des ressources génétiques porcines des départements de l’Ouémé et du Plateau au Bénin
French
[en] Phenotypic cha- racterization of pig genetic resources in the departments of Oueme and Plateau in Benin
Youssao Abdou Karim, I. []
Dotché, I. []
Toleba, S. []
Kassa, K. []
Ahounou, S. []
Salifou, C. []
Dahouda, M. []
Antoine-Moussiaux, Nicolas mailto [Université de Liège - ULiège > Dpt. de gestion vétérinaire des Ressources Animales (DRA) > Biostatistique, économie, sélection animale >]
Dehoux, J.P. []
Mensah, G. []
2018
Revue d'Élevage et de Médecine Vétérinaire des Pays Tropicaux
Expansion Scientifipue Française
71
1-2
Yes (verified by ORBi)
International
0035-1865
1951-6711
France
[fr] porcin ; phénotype ; race indigène ; croisement ; mensuration corporelle ; Bénin
[fr] L’élevage porcin est très pratiqué au Sud-Bénin et implique une diversité de races ou de populations. L’objectif de l’étude était de caractériser les différents porcs sur le plan morphométrique et phénotypique. Ainsi, les données phéno- typiques ont été collectées sur 149 porcs, dont 14 améliorés, 91 croisés et 44 locaux. Les porcs de type génétique local ont présenté des mesures morpho- logiques significativement inférieures (p < 0,05) à celles des porcs améliorés et des animaux issus des croisements entre les porcs améliorés et les porcs locaux. Les poils des porcs locaux étaient significativement plus courts (p < 0,05) que ceux des porcs améliorés et des croisés. La couleur de la robe a varié d’un type génétique à l’autre. La couleur la plus rencontrée a été le blanc uniforme, suivi du noir uniforme chez tous les types génétiques. Le profil de la tête était plus rectiligne chez les porcs locaux, et plus concave chez les porcs améliorés et chez les croisés. Les oreilles dressées étaient moins observées chez les croisés. Elles étaient orientées vers l’avant chez les porcs améliorés et chez les croisés alors qu’elles étaient dressées et orientées vers l’arrière chez les porcs locaux. La queue en tire-bouchon a été significativement (p < 0,05) plus présente chez les porcs améliorés que chez les porcs croisés, et elle a été plus présente chez ces derniers que chez les porcs locaux. La ligne dorsale droite a été davantage observée chez les porcs locaux et chez les croisés que chez les porcs amélio- rés chez lesquels la ligne était plus creuse. Les porcs croisés ont présenté une grande similarité avec les porcs améliorés.
http://hdl.handle.net/2268/226491

File(s) associated to this reference

Fulltext file(s):

FileCommentaryVersionSizeAccess
Open access
18_REMVTb.pdfPublisher postprint1.32 MBView/Open

Bookmark and Share SFX Query

All documents in ORBi are protected by a user license.