Reference : Approvisionnement en charbon de bois des ménages lushois: quantités, alternatives et ...
Parts of books : Contribution to collective works
Life sciences : Environmental sciences & ecology
http://hdl.handle.net/2268/225635
Approvisionnement en charbon de bois des ménages lushois: quantités, alternatives et conséquences
French
[en] Provision of wood charcoal of Lubumbashi households: quantities, alternatives and consequences
Djibu Kabulu, Jean-Pierre [Institut Supérieur Pédagogique de Lubumbashi - République Démocratique du Congo > > > >]
Vranken, Isabelle [Université de Liège - ULiège - Gembloux Agro-Bio Tech > > > >]
Bastin, Jean-François [Food and Agriculture Organisation of the United Nations, Roma, Italia - FAO > > > >]
Malaisse, François mailto [Université de Liège - ULiège > Ingénierie des biosystèmes (Biose) > Biodiversité et Paysage >]
Nyembwe, Sylvie [Institut Supérieur Pédagogique de Lubumbashi - République Démocratique du Congo > > > >]
Useni Sikuzani, Yannick [Université de Lubumbashi - République Démocratique du Congo > > > >]
Ngongo Luhembwe, Michel [Université de Lubumbashi - République Démocratique du Congo > > > >]
Bogaert, Jan mailto [Université de Liège - ULiège > Ingénierie des biosystèmes (Biose) > Biodiversité et Paysage >]
2018
Anthropisation des paysages katangais
Bogaert, Jan mailto
Colinet, Gilles mailto
Mahy, Grégory mailto
Les Presses Universitaires de Liège - Agronomie - Gembloux
297-311
Yes
9782870161470
Gembloux
Belgique
[fr] République démocratique du Congo ; Katanga ; Lubumbashi ; Miombo ; bois-énergie
[fr] L’exploitation artisanale de la forêt miombo et sa régression s’intensifient suite à l’accroissement
des besoins énergétiques des centres urbains du Katanga. Nous avons tenté de comprendre
les ressorts des filières bois-énergie et avons fait le choix de cibler l’approvisionnement de la ville
de Lubumbashi. Les résultats montrent que, bien que l’énergie électrique soit aussi utilisée, la
quasi-totalité des ménages font de plus en plus usage de l’énergie des combustibles végétaux,
72 % des familles n’utilisant que l’énergie du bois pour leurs ménages. La quantité totale de
charbon de bois entrant mensuellement à Lubumbashi par route en 2008 (mois de juin-juillet)
et selon différents modes de transport est de l’ordre de 805,4 tonnes, soit une consommation
minimale d’environ 1 sac de 50 kg de charbon de bois par ménage et par an. Ces combustibles,
en provenance essentiellement de l’arrière-pays immédiat, empruntent surtout les axes Likasi et
Kasenga dans le secteur nord de la ville, contribuant à 53,5 % du total des entrées. Ces résultats
permettent de comprendre que, avec les activités minières, la production du charbon de bois
est une des causes principales de la fragmentation et dégradation des forêts au Katanga. On
espère que l’énergie électrique puisse prendre le relais de l’énergie fournie par les combustibles
afin de protéger les forêts dans la région de Lubumbashi.
[en] Artisanal exploitation of the miombo forest to cover the increased energy needs of the urban
centres of the Katanga Province accelerates its regression. We tried to understand the origin
of the wood-based energy consumption and have chosen to target the supply of the city of
Lubumbashi. Although fuel based on wood and electric power are the two types of energy
used, our results indicate that virtually all households make more use of fuel based on wood;
72% of the families only use this type of energy for their household needs. The total quantity
of charcoal entering monthly in Lubumbashi in 2008 (months of June and July) by road and
by different modes of transport is estimated at 805.4 tons, which corresponds to a minimum consumption of 1 bag of 50 kg of charcoal per household per year. These wood-based fuels are
extracted mainly from the immediate hinterland of Lubumbashi, especially from Likasi and
Kasenga situated in the north of the city, contributing to 53.5% of all entries. Our observations
suggest that, together with the mining industry, the production of charcoal is a major cause of
forest fragmentation and degradation in Katanga. In order to protect the forest ecosystems in
the region of Lubumbashi, hope relies on electrical energy.
Researchers ; Professionals ; Students
http://hdl.handle.net/2268/225635
Chapitre 16

File(s) associated to this reference

Fulltext file(s):

FileCommentaryVersionSizeAccess
Open access
Chap16_Paysage Katangais couleur-min.pdfPublisher postprint282.48 kBView/Open

Bookmark and Share SFX Query

All documents in ORBi are protected by a user license.