Reference : Licencié pour un « like » : entre devoir de loyauté et liberté d’expression du travailleur
Scientific journals : Article
Case briefs/Comments on statutes or statutory instruments
Law, criminology & political science : Social law
http://hdl.handle.net/2268/223526
Licencié pour un « like » : entre devoir de loyauté et liberté d’expression du travailleur
French
Farcy, Adrien mailto [Université de Liège - ULiège > Département de droit > Droit social >]
6-Apr-2018
Revue de Jurisprudence de Liège, Mons et Bruxelles
De Boeck & Larcier
14
646-650
No
National
0774-8108
Bruxelles
Belgium
[fr] licenciement ; like ; facebook ; loyauté ; liberté d'expression ; travailleur
[fr] Cette note commente un arrêt du 21 mars 2017 de la cour du travail de Liège. Dans l'affaire ayant donné lieu à cette décision, un employeur a licencié un travailleur ayant "liké", sur Facebook, des publications de groupes liés à Dieudonné et sa "quenelle". La présente publication se penche tout d'abord sur l'étendue du droit à la liberté d'expression. La question du consentement, par un travailleur, à une limitation de sa liberté d'expression est ensuite abordée. Enfin, quelques développements sont consacrés aux conditions de validité des restrictions à la liberté d'expression et à l'analyse du licenciement pour motif grave au cœur de l'affaire ayant donné lieu à la décision commentée au regard de ces conditions.
Researchers ; Professionals ; Students
http://hdl.handle.net/2268/223526

File(s) associated to this reference

Fulltext file(s):

FileCommentaryVersionSizeAccess
Restricted access
Licencié pour un like.pdfPublisher postprint1.05 MBRequest copy

Bookmark and Share SFX Query

All documents in ORBi are protected by a user license.