Article (Scientific journals)
Prise en charge multidisciplinaire de l'echinococcose alveolaire : le groupe Echino-Liege.
Cambier, Audrey; GIOT, Jean-Baptiste; LEONARD, Philippe et al.
2018In Revue Médicale de Liège, 73 (3), p. 135-142
Peer reviewed
 

Files


Full Text
RMLG 2018-CAMBIER Echinococcose.pdf
Publisher postprint (1.75 MB)
Download

All documents in ORBi are protected by a user license.

Send to



Details



Keywords :
Echino; Echinococcus multilocularis; Zoonosis; Alveolar echinococcosis; Liege; echinoliege; echino liege
Abstract :
[en] Alveolar echinococcosis is a zoonotic disease due to the tapeworm Echinococcus multilocularis. The definitive host is the red fox. Until recently, Belgium was considered a country at very low risk for alveolar echinococcosis. However, recent studies carried out in southern Belgium have revealed, through post-mortem examination, high prevalences (up to 62 %) in foxes. Cats and dogs can act as definitive hosts. Human are accidentally infected by ingestion of food contaminated by the feces. After a long incubation period, invasive hepatic lesions may appear, as well as extra-hepatic lesions. The disease may be fatal. The diagnosis is based on imaging techniques, serology and nucleic acid detection in tissues. Early diagnosis may allow surgical removal of the lesion associated with at least 2 years of albendazole postoperative treatment. In case of contraindication to surgery, a long term treatment with albendazole is necessary. Liver transplantation is sometimes necessary. This article presents the epidemiologic, clinical, diagnostic and therapeutics features of this zoonotic disease.
[fr] L’échinococcose alvéolaire est une zoonose due à Echinococcus multilocaris, un cestode, dont l’hôte définitif est le renard roux (Vulpes vulpes). Jusqu’il y a peu, la Belgique était un pays considéré comme à très faible risque pour cette parasitose, mais de récentes autopsies de renards ont montré des prévalences élevées chez ceux-ci (jusqu’à 61, 8%). Les chiens et les chats peuvent également être des hôtes définitifs. La transmission humaine (hôte accidentel) se fait principalement via la consommation d’aliments souillés par les déjections animales contaminées, donnant après une longue période des lésions hépatiques infiltrantes et, éventuellement, des atteintes extra-hépatiques pouvant être mortelles. Le diagnostic se base sur l’imagerie médicale couplée à des tests sérologiques et la PCR sur des tissus. La prise en charge curative est chirurgicale, lorsque la résection complète est possible, associé à un traitement de deux ans post-opératoire à base d’albendazole. En cas d’impossibilité de résection complète, un traitement au long cours par albendazole est préconisé. Enfin, dans certains cas, une transplantation hépatique peut être envisagée. En raison de l’augmentation des cas autochtones rencontrés en Wallonie, un groupe spécialisé dans la prise en charge de l’échinococcose a été créé au sein de l’université de Liège. Cet article illustre les caractéristiques épidémiologiques, cliniques, diagnostiques et thérapeutiques de cette zoonose.
Disciplines :
Immunology & infectious disease
Gastroenterology & hepatology
Surgery
Author, co-author :
Cambier, Audrey
GIOT, Jean-Baptiste ;  Centre Hospitalier Universitaire de Liège - CHU > Service des maladies infectieuses - médecine interne
LEONARD, Philippe ;  Centre Hospitalier Universitaire de Liège - CHU > Service des maladies infectieuses - médecine interne
BLETARD, Noëlla ;  Centre Hospitalier Universitaire de Liège - CHU > Service d'anatomie et cytologie pathologiques
Meunier, Paul ;  Université de Liège - ULiège > Département des sciences cliniques > Département des sciences cliniques
Hustinx, Roland  ;  Université de Liège - ULiège > Département des sciences cliniques > Médecine nucléaire
Delwaide, Jean ;  Université de Liège - ULiège > Département des sciences cliniques > Département des sciences cliniques
MEURISSE, Nicolas ;  Centre Hospitalier Universitaire de Liège - CHU > Chirurgie abdo, sénologique, endocrine et de transplantation
Honoré, Pierre ;  Université de Liège - ULiège > Département des sciences cliniques > Chirurgicale abdominale
Losson, Bertrand ;  Université de Liège - ULiège > Département des maladies infectieuses et parasitaires (DMI) > Parasitologie et pathologie des maladies parasitaires
Hayette, Marie-Pierre ;  Université de Liège - ULiège > Département des sciences biomédicales et précliniques > Bactériologie, mycologie, parasitologie, virologie
Detry, Olivier  ;  Université de Liège - ULiège > Département des sciences cliniques > Département des sciences cliniques
Language :
French
Title :
Prise en charge multidisciplinaire de l'echinococcose alveolaire : le groupe Echino-Liege.
Alternative titles :
[en] Multidisciplinary management of alveolar echinococcosis : Echino-Liege Working Group
Publication date :
March 2018
Journal title :
Revue Médicale de Liège
ISSN :
0370-629X
eISSN :
2566-1566
Publisher :
Université de Liège. Revue Médicale de Liège, Liège, Belgium
Volume :
73
Issue :
3
Pages :
135-142
Peer reviewed :
Peer reviewed
Available on ORBi :
since 05 May 2018

Statistics


Number of views
353 (43 by ULiège)
Number of downloads
705 (49 by ULiège)

Scopus citations®
 
3
Scopus citations®
without self-citations
2

Bibliography


Similar publications



Contact ORBi