Reference : Structures macroscopique et microscopique et formation des aegagropiles de Posidonia ...
Scientific congresses and symposiums : Poster
Life sciences : Aquatic sciences & oceanology
http://hdl.handle.net/2268/222243
Structures macroscopique et microscopique et formation des aegagropiles de Posidonia oceanica (L.) Delile (1813)
French
Lefebvre, Laurence mailto [Université de Liège - ULiège > Département de Biologie, Ecologie et Evolution > Océanographie biologique >]
Gobert, Sylvie mailto [Université de Liège - ULiège > Département de Biologie, Ecologie et Evolution > Océanographie biologique >]
Compère, Philippe mailto [Université de Liège - ULiège > Département de Biologie, Ecologie et Evolution > Morphologie fonctionnelle et évolutive >]
Vandewalle, Nicolas mailto [Université de Liège - ULiège > Département de physique > Physique statistique >]
Léonard, Angélique mailto [Université de Liège - ULiège > Department of Chemical Engineering > PEPs (Product, Environment, Processes) >]
Plougonven, Erwan mailto [Université de Liège - ULiège > Department of Chemical Engineering > PEPs (Product, Environment, Processes) >]
11-Apr-2018
A3+
Yes
Laurence Lefebvre
du 10 avril 2018 au 12 avril 2018
STARESO ULiège
Calvi
France
[fr] Posidonia aceanica ; aegagropiles ; microscopie
[fr] Il est courant de retrouver le long de plages de Méditerranée des agglomérations de débris végétaux originaire de l’herbier à Posidonies. Ces agglomérats portent le nom d’aegagropiles de P. oceanica , ceux-ci arborent des formes sphériques et ellipsoïdes.
Les objectifs principaux de ce travail étaient d’identifier les différents composants des aegagropiles de P. oceanica et de déterminer la formation de ceux-ci. Pour ce faire, différentes analyses microscopiques (MET, MEB et MO) ont été effectuées ainsi que l’usage d’un mécanisme simulant la houle. Les observations en microscopie électronique à balayage ont été réalisées à l’aide de différents détecteurs (SSD et ETD) de SE et BSE, ce qui additionnés à diverses techniques de colorations et de contrastants ont permis de répondre à de nombreux objectifs.
Les aegagropiles se forment par l’hydrodynamisme qu’engendre la houle et se composent d’un assemblage de débris végétaux provenant de P. oceanica ainsi que de grains de sable. Au fil des différentes étapes du cycle de la plante et de l’hydrodynamisme, les organes de la plante se rompent, s’accumulent au sein de la litière et subissent une combinaison de dégradations biotique et abiotique. Ces organes sont majoritairement des feuilles et des morceaux de rhizomes.
La dégradation biotique est notamment engendrée par des champignons noirs septés nommés « Dark Septate Endophyte - DSE » qui, en s’attaquant spécifiquement à la lamelle mitoyenne des cellules permet des scissions longitudinales. La dégradation abiotique est quant à elle engendrée par les forces hydrodynamiques. Cette combinaison entraîne dès lors un lessivage important des différents organes végétaux qui se scindent et se courbent formant finalement de fines « fibres » qui s’accumuleront et s’entremêleront ensemble des ripples-marks afin d’élaborer des aegagropiles de P. oceanica.
Les aegagropiles de P. oceanica se formeront initialement avec des débris intacts de rhizomes ou bien avec des faisceaux de fibres lignifiés ronds provenant également de ces rhizomes où de nombreux grains de nature minérale s’enchevêtreront à ces débris végétaux afin de constituer une structure initiale consolidée et résistante. Ensuite, d’autres débris végétaux, majoritairement de formes plates et provenant des feuilles et de gaines foliaires de P. oceanica , s’entremêleront à cette structure afin d’obtenir une agrégation allongée. Enfin, via une fragmentation aléatoire et des mouvements suivant préférentiellement une direction, des aegagropiles de P. oceanica de formes majoritairement ellipsoïdales s’échoueront le long des plages.
Université de Liège
Researchers
http://hdl.handle.net/2268/222243

File(s) associated to this reference

Fulltext file(s):

FileCommentaryVersionSizeAccess
Restricted access
Lefebvre Laurence Stareso 2018.pdfAuthor postprint755.9 kBRequest copy

Bookmark and Share SFX Query

All documents in ORBi are protected by a user license.