Reference : Evaluation des risques pour la santé humaine - Jardin collectif « Le coin de terre de...
Reports : External report
Life sciences : Agriculture & agronomy
http://hdl.handle.net/2268/221337
Evaluation des risques pour la santé humaine - Jardin collectif « Le coin de terre de Bressoux »
French
Liénard, Amandine mailto [Université de Liège - ULiège > Ingénierie des biosystèmes (Biose) > Echanges Eau-Sol-Plantes >]
Colinet, Gilles mailto [Université de Liège - ULiège > Ingénierie des biosystèmes (Biose) > Echanges Eau-Sol-Plantes >]
2018
ULiège - Gembloux Agro-Bio Tech
38
[fr] Jardins potagers collectifs ; Contamination ; Métaux ; Risque ; Santé ; Légumes ; Fruits
[en] Urban gardens ; Contamination ; Heavy metals ; Risk ; Health ; Vegetables ; Fruits
[fr] Dans le cadre du projet « Urban Soils », une évaluation des risques pour la santé humaine a été menée sur le jardin collectif le coin de terre de Bressoux. Ce jardin collectif avait été préalablement caractérisé (fertilité et contamination métallique) dans le cadre de la subvention « Urban Soils » au même titre que 39 autres jardins collectifs en Wallonie. La méthodologie suivie dans le cadre de l’étude de risques du jardin de Bressoux se base sur celle proposée par le Code Wallon de Bonnes Pratiques (SPW-DGO3) et plus spécifiquement le Guide de Référence pour l’Etude de Risques (GRER version 03) adapté à l’évaluation des risques pour la santé humaine. La méthodologie appliquée sur le site du jardin collectif de Bressoux se veut la plus proche de la réalité en prenant en compte les analyses disponibles de sols, de légumes et de fruits.
Il ressort de cette analyse que les niveaux d’exposition via l’ingestion de sol et de poussières, l’ingestion de fruits et légumes, le contact cutané et l’inhalation de particules de sol (réenvol de poussières) sont considérés comme acceptables pour les cibles enfant, adulte jardinier et adulte visiteur pour les éléments suivants : cadmium (Cd), chrome (Cr), cuivre (Cu), mercure (Hg), manganèse (Mn), molybdène (Mo), nickel (Ni) et zinc (Zn). Par contre, les résultats indiquent un dépassement des seuils d’acceptabilité pour l’arsenic (As) et le plomb (Pb) pour les enfants et les adultes fréquentant le jardin et/ou consommant les légumes et fruits produits sur le jardin.
De plus, une comparaison des concentrations mesurées dans les légumes et fruits du jardin collectif aux normes de commercialisation reprises dans le Règlement (CE) n°1881/2006 indique que tous les légumes feuilles (bette, choux vert et salade), les légumes racines (betterave rouge, carotte, navet et panais), les légumes tubercules (pomme de terre), les aromates (basilic, menthe, persil), les haricots et les piments présentent systématiquement au minimum un dépassement de la norme en cadmium et/ou en plomb. Par ailleurs, les légumes fruits tels que les concombres, les cornichons, les courgettes, les poivrons et les tomates ainsi que les fruits (figues, mûres, prunes, raisins, reines-claudes) ne dépassent en aucun cas les normes de commercialisation pour le cadmium et le plomb. Cependant, les concentrations médianes mesurées sur l’ensemble des productions du jardin sont systématiquement supérieures à celles mesurées dans le commerce par l’AFSCA.
Suite à cette étude, les recommandations préconisées à l’ensemble des usagers du jardin collectif de Bressoux afin de répondre au principe de précaution sont les suivantes :
1. Eviter de consommer les légumes et fruits produits sur le site du jardin de Bressoux à l’exception des tomates, courgettes et raisins, ce uniquement après un lavage minutieux et un épluchage pour les courgettes. Veiller à diversifier autant que possible la provenance des légumes et fruits consommés. Cette recommandation est d’application pour les enfants et les adultes.
2. Eviter d’emmener les enfants en bas âge (moins de 6 ans) sur le site. La voie principale d’exposition aux contaminants des enfants de moins de 6 ans est l’ingestion de sol et de poussières via un contact direct main-bouche.
3. Pour les adultes et les enfants, veiller à limiter l’ingestion de sol par contact direct main-bouche.
[en] As part of the project “Urban soils”, a risk evaluation of human health is realized on the collective garden the “Coin de terre” of Bressoux. This collective garden has previously been characterized (fertility and metal contamination) during the “Urban soils” subvention along with 39 other collective gardens in Wallonia. The methodology applied on the site of the collective garden of Bressoux follows the recommended methodology in Walloon region and is as close to reality as possible. To do so, the data used during the risk evaluation are contents measured on soils, vegetables and fruits sampled on the site.
This analysis shows that levels of exposure via soil and dust ingestion, ingestion of fruits and vegetables, dermal exposure, and inhalation of soil particles (dust movements) are considered acceptable for children, adult gardeners and adult visitors for the following elements: cadmium (Cd), chromium (Cr), copper (Cu), mercury (Hg), manganese (Mn), molybdenum (Mo), nickel (Ni) and zinc (Zn). On the other hand, the results indicate that acceptability thresholds for arsenic (As) and lead (Pb) are exceeded for children and adults frequenting the garden and / or consuming vegetables and fruits produced on the garden.
On one hand, the comparison of the contents of cadmium and lead measured in vegetables and fruits of the collective garden with the marketing standards set out in European Regulation (EC) No 1881/2006 indicates that all leafy vegetables (chard, green cabbage, and lettuce), root vegetables (beetroot, carrot, turnip, and parsnip), tuber vegetables (potatoes), herbs (basil, mint, and parsley), beans, and peppers systematically exceed the standard in cadmium and / or lead. On the other hand, fruit vegetables such as cucumbers, gherkins, zucchini, peppers, and tomatoes as well as fruits (figs, blackberries, plums, grapes, and greengage) do not in any way exceed the marketing standards for cadmium and lead. However, the median concentrations measured on all the productions of the garden are systematically higher than those measured in Belgian food trades by the FASFC.
In conclusion, the recommendations advocated to all users of the collective garden of Bressoux in order to respect the precautionary principle are as follows:
1. Avoid eating the vegetables and fruits produced on the site of the Bressoux collective garden except for tomatoes, zucchini, and grapes, only after thorough washing and peeling for zucchini. Make sure to diversify as much as possible the origin of the vegetables and fruits consumed. This recommendation applies to children and adults.
2. Avoid taking small children (under 6 years old) to the site. The main route of exposure to contaminants of children under 6 is ingestion of soil and dust via direct hand-to-mouth contact.
3. For adults and children, be sure to limit soil ingestion by direct hand-to-mouth contact
Service public de Wallonie (DGO3-DPS)
http://hdl.handle.net/2268/221337

File(s) associated to this reference

Fulltext file(s):

FileCommentaryVersionSizeAccess
Open access
URBAN_SOILS_Rapport_Final_Bressoux_v2.pdfPublisher postprint32.12 MBView/Open

Bookmark and Share SFX Query

All documents in ORBi are protected by a user license.