Reference : Quantification, caractérisation et voies de valorisation des déchets solides municipa...
Scientific journals : Article
Life sciences : Environmental sciences & ecology
http://hdl.handle.net/2268/220775
Quantification, caractérisation et voies de valorisation des déchets solides municipaux dans la ville de Bujumbura
French
Mizero, Mireille mailto [Université de Liège - ULiège > > > Doct. sc. agro. & ingé. biol. (Paysage)]
NDIKUMANA, THEOPHILE mailto [Université du Burundi > Faculté des sciences, Département de Chimie > > >]
JUNG, Gisèle mailto [Université Libre de Bruxelles - ULB > Solvay Business School, Centre Emile Bernheim > > >]
20-Dec-2015
Bulletin Scientifique sur l'Environnement et la Biodiversité
1
1-7
Yes (verified by ORBi)
25190113
25190121
Bujumbura
Burundi
[fr] Déchets solides municipaux ; Valorisation ; Ville de Bujumbura
[fr] Le problème des déchets solides en Mairie de Bujumbura se pose avec acuité. La quantification et la caractérisation des déchets solides municipaux permettent de connaître ce qu’il y a à gérer. L’estimation de la quantité de déchets solides municipaux(DSM) par habitant et par jour s’est basée sur le relevé des volumes des DSM déversés quotidiennement à la décharge publique de Mubone. La caractérisation a porté sur un volume de 8,8 m3 de déchets solides. Un habitant de la ville de Bujumbura produit en moyenne 0,6 kg/jour soit 217 kg/an en mai 2011 dont 57% représentent les déchets fermentescibles, contre 43% de déchets non fermentescibles. Ces derniers sont constitués principalement de verre (15%), de sachets et bouteilles en plastiques (8%), de papier et carton (6%) et 5% d’objets métalliques. Le bois et ses dérivés représentent 3% et le textile 4%. Des produits biomédicaux et autres déchets dangereux ont été également
identifiés à raison de 2% de la quantité de DSM triés. Les DSM ne sont pas seulement une charge polluante mais constituent également une matière secondaire à traiter, source d’emplois générateurs de revenus, après le tri et la valorisation de la matière et de l’énergie qu’ils contiennent.
[en] The solid wastes problem in Bujumbura Capital is acute. Quantification and characterization of municipal solid wastes allow knowing what to manage. The estimate of the amount of municipal solid wastes (MSW) per capita per day was based on the reported volume of MSW dumped daily at the Mubone public dump. The characterization was based on a volume of 8.8 m3 A resident of Bujumbura city produces an average of 0.6 kg/day or 217 kg/yr in May 2011 which represents 57% fermentable wastes and 43% of non-fermentable wastes. The latter consist mainly of glass (15%), bags and plastic bottles (8%), paper and cardboard (6%) and 5% of metal objects. Wood and its derivatives represent 3% and 4% of textiles. Biomedical products and other hazardous wastes were also identified as 2% of the amount of sorted MSW. The MSW are not only pollution load but also constitute a secondary material to be treated, source of income-generating employments, after sorting and recycling of matter and energy they contain.
Researchers ; Professionals ; Students ; General public
http://hdl.handle.net/2268/220775
http://bi.chm-cbd.net/biodiversity/bulletin-scientifique-sur-l-environnement-et-la-biodiversite/analyse-des-publications/articles-acceptes-pour-publication/quantification-caracterisation-et-voies-de-valorisation-des-dechets-solides/download/fr/1/Quantification%20et%20caract%C3%A9risation%20des%20d%C3%A9chets%20solides.pdf
Résultats obtenus dans le cadre d'une recherche pour l'obtention d'un diplôme de master complémentaire en sciences de l'environnement: option prévention et remédiation des pollutions.

File(s) associated to this reference

Fulltext file(s):

FileCommentaryVersionSizeAccess
Open access
Quantification et caractérisation des déchets solides-1.pdfPublisher postprint817.38 kBView/Open

Bookmark and Share SFX Query

All documents in ORBi are protected by a user license.