Reference : Etude des effets du Plasma Riche en Plaquettes (PRP) sur les monodiscopathies peu évoluées
Dissertations and theses : Master's dissertation
Human health sciences : Rheumatology
Human health sciences : Orthopedics, rehabilitation & sports medicine
Human health sciences : Laboratory medicine & medical technology
http://hdl.handle.net/2268/219906
Etude des effets du Plasma Riche en Plaquettes (PRP) sur les monodiscopathies peu évoluées
English
Charneux, Laurent mailto [Université de Liège - ULiège > Département des sciences de la motricité > Kinésithérapie spécifique et réadaptation motrice >]
Sep-2016
Université de Liège, ​Liège, ​​Belgique
Master en Kinésithérapie et réadaptation
59
KAUX, Jean-François mailto
[en] intervertebral disc degeneration ; Platelet-Rich Plasma ; intervertebral disc
[fr] Objectifs: Essai préclinique pour étudier le potentiel de régénération tissulaire du plasma riche en plaquettes (PRP) en cas de monodiscopathie. Après analyse de la littérature disponible sur le sujet, une équipe de recherche a été mise en place au CHU. L'objectif de ce travail est d'uniformiser le PRP et de l'utiliser dans le cadre restrictif de la monodiscopathie chez l'homme afin de compléter les connaissances sur cette thérapie biologique.

Matériels et Méthodes: Le recrutement d'un panel de dix patients a été lancé dès janvier 2016. Une fois admis dans l'étude, les patients sont suivis pendant un an avec une IRM, une EVA, une inclinométrie et les questionnaires de Roland Morris et Tampa. L'infiltration de PRP est réalisée au cœur du nucleus pulposus à l'aide d'une discographie.

Résultats: Seul un patient a subi l'intervention qui n'a pas pu être terminée à cause de l'impossibilité d'atteindre le disque L5-S1. L'objectif étant d'injecter 1,5 ml de PRP au sein de son disque L5-S1.

Conclusions: L'infiltration de PRP doit encore être étudiée afin de poser les limites, les avantages et les inconvénients de cette infiltration. La littérature laisse penser que cette solution peut-être efficace, mais le manque d'uniformité entre les recherches empêche de tirer des conclusions généralisables.
[en] Objectives: Pre-clinical testing to study the potential tissue regeneration of Platelet-Rich Plasma
(PRP) in the case of a monodiscopathy. After analysing the available literature on the subject, a
research team was established at the CHU. The objective is to standardise the PRP and use it within
the restrictive framework of the monodiscopathy on the human in order to supplement knowledge
relating to this biological therapy.

Equipment and Method: The recruitment of a panel of ten patients was launched in January 2016.
Once admitted in the study, the patients are followed for one year with an MRI, an EVA, an
inclinometry and the questionnaires of Roland Morris and Tampa. The infiltration of PRP is carried
out in the middle of the nucleus pulposus using a discography.

Results: Only one patient underwent the intervention, which could not be finished because we were
unable to reach the L5-S1 disc. The objective was to inject 1.5 ml of PRP within the L5-S1 disc.

Conclusions: The infiltration of PRP still needs to be studied in order to set the limits, the advantages
and the disadvantages of this infiltration. The literature suggests that this might be an effective
solution, however it is impossible to make generalised conclusions due to the lack of uniformity
between existing studies.
http://hdl.handle.net/2268/219906

File(s) associated to this reference

Fulltext file(s):

FileCommentaryVersionSizeAccess
Open access
Etude des effets du Plasma Riche en Plaquettes (PRP) sur les monodiscopathies peu évoluées.pdfPublisher postprint1.63 MBView/Open

Bookmark and Share SFX Query

All documents in ORBi are protected by a user license.