Reference : « Oser sauver à l’école » : Mise en place d’un cycle de premier secours au cours d’éd...
Scientific journals : Article
Social & behavioral sciences, psychology : Education & instruction
http://hdl.handle.net/2268/214471
« Oser sauver à l’école » : Mise en place d’un cycle de premier secours au cours d’éducation physique
French
Collin, Manon mailto [Université de Liège - ULiège > > > Master sc. motr., or. éd. phys., à fin.]
Cloes, Marc mailto [Université de Liège > Département des sciences de la motricité > Intervention et gestion en activités physiques et sportives >]
Laurent, Charlotte mailto []
Verdonck, Simon mailto []
Ovart, Damien mailto []
Ulweling, Denis mailto []
Mouton, Alexandre mailto [Université de Liège > > Centre interfacultaire de formation des enseignants (CIFEN) >]
Aug-2017
Didactiques en Pratique
Université de Liège. Centre Interfacultaire de Formation des Enseignants (CIFEN)
3
66-71
No
National
Liège
Belgium
[en] premiers secours ; éducation physique ; réanimation cardio-pulmonaire ; défibrillation ; ancrage sociétal
[fr] En Europe et aux États-Unis, plus de 700 000 personnes décèdent chaque année des suites d’un arrêt cardiaque (Berdowski et al. 2010). Avec un taux de survie de 2 à 10 % (European Resuscitation Council, 2015), le pronostic vital associé aux arrêts cardiaques est, dès lors, relativement limité. Celui-ci peut être cinq à sept fois supérieur si un témoin pratique une réanimation cardio-pulmonaire (RCP) et une défibrillation durant les premières minutes d’intervention (ERC, 2015). Dans le cadre de cette étude pilote, l’objectif était d’analyser la pertinence, l’impact et la faisabilité de la mise en place d’un cycle de premiers secours dans un contexte scolaire, et, plus particulièrement, dans le programme du cours d’éducation physique. Le cycle, d'une durée de 6 semaines (6 x 50 minutes), a été dispensé à deux classes de rhétoriques (n=51). Les compétences des élèves ont été évaluées à l'aide d'un questionnaire avant et après le cycle, ainsi qu'une grille d'observation évaluant les habiletés gestuelles des élèves lors d'un protocole complet de réanimation de base d’une personne adulte avec un DEA. La moyenne des résultats des élèves au questionnaire est passée de 6,12 ± 3,25/20 (0,5-14) lors du pré-test à 17,32 ± 1,79 /20 (10,5-20) à l’issue du cycle (p=0,00). La moyenne au test pratique est de 17,16 ± 1,72/20 (13,66-20). La séquence de cours proposée a permis d’améliorer les connaissances théoriques des élèves, leurs habiletés gestuelles et leur confiance par rapport à leur capacité à porter secours à une victime d’un arrêt cardiaque, et s'inscrit clairement dans la philosophie du Pacte pour un Enseignement d’Excellence.
Unité de recherche en didactique et formation des enseignants - DIDACTIfen
Researchers ; Professionals ; Students ; General public
http://hdl.handle.net/2268/214471

File(s) associated to this reference

Fulltext file(s):

FileCommentaryVersionSizeAccess
Open access
DeP3_Collin_al_2017.pdfPublisher postprint250.44 kBView/Open

Bookmark and Share SFX Query

All documents in ORBi are protected by a user license.