Reference : L’architecture du couvent des annonciades célestes de Haguenau (1621-2013)
Scientific journals : Article
Arts & humanities : Art & art history
http://hdl.handle.net/2268/207946
L’architecture du couvent des annonciades célestes de Haguenau (1621-2013)
French
Piront, Julie mailto [Université de Liège > > Transitions/Dép.de rech.sur le M.Â. tardif & la 1è Modernité >]
2013
Etudes Haguenoviennes
35
5-35
No
National
0085-0322
France
[fr] Architecture monastique ; Annonciades célestes ; Haguenau (Alsace) ; Temps Modernes
[fr] Lorsque des annonciades célestes venues de Pontarlier (France, Franche-Comté) s'établirent en 1621 dans la ville de Haguenau (France, Alsace), elles s'installèrent dans l'ancien couvent des Pénitentes de Marie-Madeleine (inoccupé depuis le dernier quart du XVIe siècle) avec la volonté de fonder un premier couvent de l'ordre "en Allemagne" et avec l'autorisation de l'évêque de Strasbourg, Léopold V d'Autriche (1607-1625). La communauté naissante connut des difficultés durant les premières décennies de son existence : la ville de Haguenau fut assiégée en 1621 puis à nouveau en 1631, au cours de la guerre de Trente Ans. A ces deux reprises, la communauté dut fuir et se réfugier d'abord au couvent de l'ordre à Nancy (1622-1623), puis dans d'autres maisons de l'ordre réparties en Franche-Comté et dan le Lyonnais (1631-1646). Les difficultés politiques et économiques de la région de Haguenau conjuguées à ces absences de la communauté permettent d'expliquer pourquoi seuls de menus travaux d'aménagement ont été effectués dans le couvent au cours de la première moitié du XVIIe siècle. A partir de 1650, le couvent des annonciades célestes connut enfin une prospérité croissante jusqu'à devenir l'établissement religieux de la ville doté des plus gros revenus au XVIIIe siècle, notamment grâce aux rentes foncières. Cette aisance économique permit à la communauté d'entreprendre la reconstruction des bâtiments conventuels en 1717, tandis que la chapelle du XVe siècle fut conservée par les annonciades célestes. A l'heure actuelle, l'ancien couvent des annonciades célestes est encore préservé. Il se compose d'une chapelle à nef unique et d'ailes conventuelles fermant deux cours intérieures à la manière d'un 8. Les trois autels exécutés au XVIIIe siècle pour les annonciades célestes sont toujours préservés à l'intérieur de la chapelle. Le présent article retrace l'histoire de la construction du couvent des annonciades célestes, décrit en détails ses vestiges et insère enfin cet édifice dans la production architecturale locale des XVIIe et XVIIIe siècles. Cette monographie est issue d'une thèse de doctorat en histoire de l'art, intitulée "Empreintes architecturales de femmes sur les routes de l'Europe : étude des couvents des annonciades célestes fondés avant 1800" et soutenue en décembre 2013 à l'université catholique de Louvain.
Transitions (Département de recherches sur le Moyen Âge tardif & la première Modernité) - Transitions
Researchers ; Professionals ; Students ; General public
http://hdl.handle.net/2268/207946

File(s) associated to this reference

Fulltext file(s):

FileCommentaryVersionSizeAccess
Open access
2013 AC Haguenau.pdfPublisher postprint27.76 MBView/Open

Bookmark and Share SFX Query

All documents in ORBi are protected by a user license.