Reference : Les glissements de terrain du Pays de Herve (Battice-Manaihant, Belgique)
Reports : External report
Physical, chemical, mathematical & earth Sciences : Earth sciences & physical geography
http://hdl.handle.net/2268/207459
Les glissements de terrain du Pays de Herve (Battice-Manaihant, Belgique)
English
[en] The landslides of the "Pays de Herve" (Battice-Manaihant, Belgium)
Demoulin, Alain [Université de Liège > Département de géographie > Unité de géographie physique et quaternaire (UGPQ) >]
Pissart, Albert []
Poty, Edouard [Université de Liège > Département de Géologie > Paléontologie animale et humaine > >]
Barchy, Laurent [Université de Liège - ULiège > Département de Géologie > Paléontologie animale et humaine > >]
Marion, Jean-Marc mailto [Université de Liège > Département de Géologie > Paléontologie animale et humaine > >]
2000
Ministère de la Région wallonne
146
Jambes (Namur)
[en] geological mapping ; geomorphology ; landslides ; active faults ; LIDAR ; cretaceous
[en] During the field surveys carried out in 1997-1998, as part of the revision of the Dalhem-Herve map (revision of the geological map of Wallonia), Barchy and Marion discovered particular morphologies, downstream of active faults, visible at the surface of the ground (Manaihant, Battice). These structures were also identified on aerial photographs and their landslide status was confirmed by Pissart and Demoulin. These landslides are particularly visible on the Public Service of Wallonia's online site "WalOnMap" (MNT 2013-2014 "Hillshade").
[en] Lors des levés de terrain réalisés en 1997-1998 dans le cadre de la révision de la carte Dalhem-Herve (révision de la carte géologique de la Wallonie), Barchy et Marion ont découvert des morphologies particulières, à l'aval de décrochements actifs, visibles à la surface du sol (notamment à Manaihant et Battice). Ces structures ont aussi été identifiées sur des photographies aériennes et leur statut de glissements de terrain a été confirmé par Pissart. Ces glissements de terrain sont particulièrement bien visibles sur le site WalOnMap du SPW (MNT 2013-2014 "Hillshade")
Unité de Paléontologie animale et humaine (ULg) et Service de Géomorphologie et géologie du Quaternaire (ULg)
Ministère de la Région wallonne, DGRNE et DGATLP
Révision de la carte géologique de la Wallonie, recherches collectives d'intérêt général
Ministère de la Région wallonne - DGATLP
Researchers ; Professionals ; Students ; General public ; Others
http://hdl.handle.net/2268/207459
http://hdl.handle.net/2268/1900
http://hdl.handle.net/2268/2239
http://geologie.wallonie.be/site/geoprod/soussol/phenomenes/ssol_glisst
Des glissements de terrain (extrait de la notice de la carte géologique Dalhem - Herve, n°42/3-4; voir URL complémentaire /2239): un certain nombre de loupes de glissement ont été reconnues dans le sud-est de la carte, à proximité du graben de la Minerie (Dumoulin et al., 2000). Cette zone particulièrement instable est située non loin de l’autoroute Liège-Aachen, dont la construction avait par ailleurs provoqué un glissement (Graulich, 1969 ), et du tracé du futur TGV. Les masses glissées sont localisées à l’aire d’affleurement des Formations d’Aachen et de Vaals. La Formation d’Aachen, sableuse et imperméable, est aquifère; elle repose sur un substrat imperméable (Houiller altéré) et est surmontée d’une formation de composition très hétérogène (sables, silts, argiles) de perméabilité variable: la Formation de Vaals. Cette dernière peut également être considérée comme agent actif dans l’initiation des glissements, notamment après de longues périodes pluvieuses pendant lesquelles les parties sableuses se chargent d’eau et se fluidifient (caractère "boulant" décrit par Graulich, 1969). Là où les pentes sont suffisantes, la mise en charge des couches superficielles peut provoquer leur fluage vers les points bas.
En résumé, les facteurs qui favorisent le déclenchement des glissements observés dans le Pays de Herve sont généralement la combinaison de conditions climatiques favorables (pluies importantes et longues) qui affectent des lithologies propices. Les interventions anthropiques (recharge à l’amont des masses glissées ou décharge des bourrelets de pied) alimentent le processus. La reconnaissance de ces zones instables constitue une donnée incontournable en matière d’aménagement du territoire.

File(s) associated to this reference

Fulltext file(s):

FileCommentaryVersionSizeAccess
Open access
RAPPORT.pdfPublisher postprint3.88 MBView/Open

Additional material(s):

File Commentary Size Access
Open access
glissementsBattice.pdf6.99 MBView/Open

Bookmark and Share SFX Query

All documents in ORBi are protected by a user license.