Reference : Comportement clinique des couronnes monolithiques en zircone
Scientific congresses and symposiums : Paper published in a book
Human health sciences : Dentistry & oral medicine
Engineering, computing & technology : Materials science & engineering
Life sciences : Biotechnology
http://hdl.handle.net/2268/202661
Comportement clinique des couronnes monolithiques en zircone
French
KOENIG, Vinciane mailto [Centre Hospitalier Universitaire de Liège - CHU > > Service prothèse fixée >]
Wulfman, Claudine [Université Paris Descartes > > > >]
MAINJOT, Amélie mailto [Centre Hospitalier Universitaire de Liège - CHU > > Service prothèse fixée >]
Oct-2016
Les entretiens d'Odontologie-Stomatologie 2016
No
Yes
National
Les entretiens de Bichat
le 7 octobre 2016
Paris
[fr] Prothèse dentaire ; Zircone ; Fatigue hydrique
[fr] Les études cliniques sur les couronnes et les bridges en zircone Y-TZP ont indiqué des taux d'échecs élevés liés aux fractures cohésives de la céramique d’émaillage (chipping). Pour remédier à ce problème, les fabricants commercialisent des couronnes monolithiques, entièrement en zircone, qui sont simplement maquillées en surface. Cependant, ces restaurations sont suspectées d’être plus sensibles à la fatigue hydrique de la zircone, problème qui aboutit à une baisse des propriétés mécaniques et qui fut à l’origine de nombreux échecs avec les prothèses de hanche. En effet, l’absence de céramique d’émaillage sur les couronnes monolithiques les rend plus vulnérables vis à vis du milieu oral ; de plus, certaines zircones de haute translucidité, spécifiquement développées pour cette indication, sont réputées plus sensibles en raison d’une plus grande métastabilité. Enfin, le recul clinique sur ces restaurations est très faible et leur comportement général, notamment en terme d’usure des dents antagonistes, a besoin d’être étudié. Une étude clinique est actuellement menée à l’Université de Liège, en collaboration avec l’Université Paris Descartes, afin d’évaluer le comportement clinique de la zircone non émaillée en milieu buccal, et particulièrement la fatigue hydrique, sur une période de 5 ans. Les résultats à très court terme (6 mois) mettent en évidence le bon comportement clinique des restaurations monolithiques en zircone, avec cependant une usure rapide de la glaçure, ce qui pourrait promouvoir la fatigue hydrique. Les zones de transformation cristalline détectées soulignent la nécessité d’une cuisson de régénération de la zircone suite aux ajustements occlusaux par fraisage.
http://hdl.handle.net/2268/202661

File(s) associated to this reference

Fulltext file(s):

FileCommentaryVersionSizeAccess
Restricted access
Bichat texte.pdfPublisher postprint301.12 kBRequest copy

Bookmark and Share SFX Query

All documents in ORBi are protected by a user license.