Reference : Mesure de l’efficacité d’un protocole d’entraînement sur l’amélioration de la vitesse...
Scientific congresses and symposiums : Poster
Human health sciences : Multidisciplinary, general & others
http://hdl.handle.net/2268/200853
Mesure de l’efficacité d’un protocole d’entraînement sur l’amélioration de la vitesse chez des joueurs de football
French
Lombard, Gilles mailto [Université de Liège > Département des sciences de la motricité > Intervention et gestion en activités physiques et sportives >]
Clerc, Etienne []
27-Feb-2016
Yes
No
National
2ème colloque Guy Namurois
27 février 2016
Liège
Belgique
[fr] Préparation physique ; football ; entraînement ; sprint ; vitesse
[fr] Introduction

L’organisation défensive des équipes de football et la densité des joueurs ont significativement augmenté depuis 40 ans (Wallace et Norton, 2014). Ceci influence les qualités physiques des joueurs qui se doivent d’être plus rapides pour faire la différence. Aujourd’hui, la filière anaérobie alactique, bien que minoritaire au niveau quantitatif (Mohr et al., 2003), est la déterminante principale de la performance sur le plan physique (Cometti et al., 2001). Etant donné l’importance de cette qualité physique, nous avons voulu examiner si l’introduction d’un travail spécifique de la vitesse durant 8 semaines aurait un impact significatif sur la performance fonctionnelle du joueur de football.
Méthodologie

L’échantillon de 18 joueurs est réparti dans des groupes contrôle et expérimental. Trois tests de terrain sont utilisés pour mesurer l’évolution du paramètre anaérobique avant et après le protocole de 8 semaines : un test de vitesse sur 10 mètres (Wilson et al., 1993), un test de zigzags sur 20 mètres (Little et Williams, 2005) et un counter movement jump avec les bras (Slinde et al., 2008). Durant 8 semaines, le groupe expérimental bénéficie, en plus de l’entraînement normal, de deux séances hebdomadaire de 30 minutes visant le développement de la vitesse.

Resultats

L’étude étant toujours en cours, nous ne disposons pas encore de résultats. Nous espérons observer une amélioration significative des performances dans les trois tests grâce à l’amélioration, entre autre, de la vitesse gestuelle et de la force spécifique des appuis (Cometti, 2006). Néanmoins, nous nous attendons à ce que l’amélioration soit plus importante au niveau des tests zigzags et counter movement jump de par l’influence importante des masses musculaires et l’impact réduit du temps de réaction par rapport au sprint sur 10 mètres.

Conclusion

Nous espérons que ce protocole se révélera efficace dans l’amélioration des performances car il serait intéressant de disposer d’un outil améliorant les qualités de vitesse des joueurs dans une période de temps assez courte pour ne pas empiéter sur l’entraînement technico-tactique.
Professionals ; Students
http://hdl.handle.net/2268/200853

File(s) associated to this reference

Fulltext file(s):

FileCommentaryVersionSizeAccess
Open access
Lombard_Gilles_abstract_Amélioration_de_la_vitesse_chez_des_joueurs_de_football_Colloque_GN.pdfPublisher postprint145.14 kBView/Open
Open access
Lombard_Gilles_Amélioration de la vitesse_Poster_Colloque_GN.pdfPublisher postprint678.65 kBView/Open

Bookmark and Share SFX Query

All documents in ORBi are protected by a user license.