Reference : La pénétration turque dans les Balkans occidentaux. Quels défis pour le projet d'élar...
Parts of books : Contribution to collective works
Law, criminology & political science : Political science, public administration & international relations
http://hdl.handle.net/2268/196607
La pénétration turque dans les Balkans occidentaux. Quels défis pour le projet d'élargissement de l'UE ?
French
Lika, Liridon mailto [Université de Liège > Département de science politique > Relations internationales >]
2016
Concurrences régionales dans un monde multipolaire émergent
Santander, Sebastian
P.I.E. Peter Lang
Enjeux internationaux n° 40
239-251
Yes
978-2-87574-348-0
Bruxelles
Belgique
[en] Balkans occidentaux ; Union européenne ; Turquie
[en] Dans l’évolution de la situation politique, sécuritaire ou économique des Balkans occidentaux (Albanie, Bosnie-Herzégovine, Croatie, Kosovo, Macédoine, Monténégro, Serbie) des acteurs extérieurs, comme la Turquie, ont joué un rôle important ces vingt-cinq dernières années. Les États de cette région ont vécu, durant une période relativement longue sous la domination de l'Empire ottoman dont le successeur direct a été la Turquie moderne, à l'exception de la Croatie qui a été sous influence de l'Empire austro-hongrois. Suite à la fin de la guerre froide, à la chute du communisme en Albanie et aux guerres des années 1990 en ex-Yougoslavie, la Turquie a renouvelé son intérêt pour la région. Toutefois, c’est à partir de 2002, avec l’arrivée au pouvoir du Parti de la justice et du développement (AKP), que l’État turc – inspiré par la doctrine de « profondeur stratégique » du Premier ministre actuel Ahmet Davutoğlu – est devenu un important acteur régional. D’ailleurs, depuis la fondation de la République turque en 1923, ses relations avec les Balkans occidentaux n’ont jamais été aussi intenses. En effet, la crise financière et économique que connaît l’Union européenne (UE) depuis 2008 a affecté sévèrement les économies des Balkans occidentaux, particulièrement dans les domaines des investissements directs étrangers (IDE), des financements privés et des transferts de fonds de la diaspora. Par conséquent, l’influence de la Turquie mais également de la Russie, de la Chine, et de certains pays arabes du Moyen-Orient a augmenté dans la région. Cependant, en dépit de la crise européenne et de ses répercussions sur les pays balkaniques, l’adhésion à l’UE reste une priorité tant pour ces derniers que pour la Turquie.
Dans cette contribution, nous nous pencherons sur la question centrale des défis que représente la pénétration turque dans les Balkans occidentaux pour le déploiement de l’UE dans cette région. Cette question se déclinera en plusieurs sous-questions : quels sont les intérêts de la Turquie dans les Balkans occidentaux ? La présence assertive turque dans cette région présente-t-elle des défis pour le régionalisme européen ? Les stratégies de la Turquie et de l’UE vis-à-vis des Balkans occidentaux sont-elles compétitrices ou complémentaires ? Pour ce faire, la première partie, divisée en trois sections, sera consacrée notamment à la première étape de la pénétration turque dans la région, à savoir celle des années 1990. Enfin, dans la deuxième, elle-même scindée en trois sections, l’analyse portera sur la période post-2000 traitant le processus d’élargissement de l’UE vers la région et la projection assertive de la Turquie.
Researchers ; Professionals ; Students ; General public ; Others
http://hdl.handle.net/2268/196607

File(s) associated to this reference

Fulltext file(s):

FileCommentaryVersionSizeAccess
Restricted access
Article de Liridon Lika 10 mai 2016.pdfPublisher postprint4.14 MBRequest copy

Bookmark and Share SFX Query

All documents in ORBi are protected by a user license.