Reference : Fabriquer la nature pour la récréation des citadins : le tourisme à la ferme, la « re...
Scientific congresses and symposiums : Unpublished conference/Abstract
Social & behavioral sciences, psychology : Human geography & demography
http://hdl.handle.net/2268/187441
Fabriquer la nature pour la récréation des citadins : le tourisme à la ferme, la « renaturation » d’un service dénaturé ?
French
Dubois, Charline mailto [Université de Liège > Département de géographie > Service de géographie rurale (LAPLEC) >]
Schmitz, Serge mailto [Université de Liège > Département de géographie > Service de géographie rurale (LAPLEC) >]
Sep-2015
Yes
International
Nature des villes, nature des champs : Synergies et controverses
du 23 septembre 2015 au 25 septembre 2015
Université de Valenciennes (FLLASH)
Université de Liège (LAPLEC)
Valenciennes
La Louvière
France
Belgique
[fr] Nature ; agritourisme ; dénaturation ; représentations ; urbains
[en] Beaucoup de personnes associent / confondent les espaces agricoles et espaces de nature, tant au niveau des utilisateurs qu’au niveau des décideurs. A travers l’activité spécifique de l’agritourisme, nous voulons interroger la domestication de la nature par les agriculteurs afin qu’elle colle aux représentations des clients urbains. Nous analysons les nouvelles manières de concevoir la campagne et la nature au travers d’activités de loisirs et services récréatifs à la ferme. Certains agriculteurs, voulant diversifier leurs activités, participer au développement local ou récupérer et promouvoir une image valorisante de leur métier, développent de nouveaux produits et services touristiques, culturels, gastronomiques, de bien-être et de santé à destination de la société (Watkins & Matless 2003, Poulot 2011, Aubry & Pourias 2013). Pour accueillir des touristes, les agriculteurs ne doivent-ils pas dénaturer l’activité agricole pour « renaturer » de manière urbaine l’environnement proche ? Les agriculteurs qui choisissent l’agritourisme adaptent ainsi progressivement leurs produits aux attentes des citoyens. Mais quelle limite donner à cette adaptation quand on connaît le lien entre l’activité agricole et l’activité d’accueil à la ferme ? Quelle est l’importance de l’atout nature dans cette diversification ? Nous interrogeons d’abord un corpus de 40 récits de vie auprès d’agriculteurs wallons et luxembourgeois, tenanciers d’une activité de diversification centrée sur le tourisme au sein de leur exploitation agricole (pratiques agricoles différentes, produits touristiques variés, expériences courtes et longues, motivations complexes) (Dubois 2014). Ensuite nous utilisons les résultats d’une enquête réalisée dans la rue auprès de touristes potentiels (sur les 1148 individus interrogés dans 7 pôles touristiques de Wallonie et du Grand-Duché de Luxembourg, 48% se considèrent comme urbain) (Dubois 2014). Nous utilisons enfin une analyse des exploitations agricoles visitées et de leurs abords au travers des éléments et caractéristiques (milieu physique, anthropique, humain, animaux, produits touristiques) mis en avant dans les photos prises sur le terrain et dans les images utilisées pour leur promotion touristique. Les analyses de contenu (analyses qualitatives avec NVivo®) et les analyses statistiques (analyses quantitatives avec Statistica®) font ressortir que le concept de nature mis en avant se focalise aux paysages, aux promenades et au calme : notamment des paysages que la personne peut observer depuis la terrasse, des promenades balisées de courte durée et un calme qui invite au repos et où la personne se sent en sécurité. La nature voulue par les urbains est une nature très sélective et cadrée. Mais même si les agriculteurs évoluent dans leur finage, il existe des initiatives et des stratégies différentes : la plupart des agriculteurs se contentent de domestiquer la nature au abords de la ferme pour faire paraître un cadre agréable et sécurisant, se gardant de modifier leur pratiques agricoles dans les champs avoisinants, d’autres, minoritaires, on prévu des parcours de découvertes et des activités intégrées dans la nature tels les golfs fermiers.
Laplec ; Lepur : Centre de Recherche sur la Ville, le Territoire et le Milieu rural
Researchers ; Professionals ; General public
http://hdl.handle.net/2268/187441

File(s) associated to this reference

Fulltext file(s):

FileCommentaryVersionSizeAccess
Restricted access
Dubois-Valenciennes2015 - okok.pdfAuthor postprint2.24 MBRequest copy

Bookmark and Share SFX Query

All documents in ORBi are protected by a user license.